Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Pourquoi a-t-on la peau fripée quand on reste dans l'eau ?

Le phénomène ne rate pas et survient indifféremment que l’on soit dans le bain, dans la mer ou à la piscine : après un moment passé à faire trempette, la peau de nos doigts et celle de nos plantes de pied fripent. Auparavant, les scientifiques pensaient que cela était dû à un peu d’eau qui, à cause du long moment d’immersion, réussissait à traverser la peau. En 2013 néanmoins, la parution d’une étude britannique sur le sujet a finalement récusé cette explication. Pour les chercheurs de l’université de Newcastle qui sont à son origine, c’est plutôt du côté de notre système nerveux qu’il faut regarder.

Sur le papier, le mécanisme est simple : lorsque notre cerveau se rend compte que nos doigts ou la plante de nos pieds sont mouillés depuis un certain temps, il commande au système nerveux de contracter les vaisseaux sanguins qui s’y trouvent. Ce faisant, ces vaisseaux se mettent donc logiquement à occuper moins de volume alors que la peau, elle, garde la même taille. Il se passe alors la même chose qu’avec un ballon de baudruche qui se froisse alors qu’il se dégonfle : la peau se plisse.

Pour mettre en exergue l’implication des nerfs dans le phénomène, les scientifiques ont tenté l’expérience de l'immersion dans l’eau avec des personnes possédant au moins un doigt greffé, autrement dit un doigt qui, dans un premier temps, a été sectionné, mais qui a pu ensuite être replacé avec succès. Résultat, aucun pli ni rides ne s’est formé sur ce type de doigt !

Publié le 27 août 2022

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question