Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Mini-Dictionnaire

1447 définitions de mots, mais aussi leurs synonymes et leurs contraires. Notre dictionnaire est adapté à toute la famille et accessible aux plus jeunes. Les définitions sont claires et enrichies d'exemples permettant la compréhension du mot.

Recherche par ordre alphabétique

Recherche par mot-clé

Derniers mots ajoutés

La définition du jour

InaltérableQui ne se dégrade pas et ne peut pas être abîmé ni changé.

Vos mots préférés


Comprenez-vous cette phrase ?

"Après plusieurs mois de négociation, les otages ont été libérés de leur captivité."
Mais que veut dire "Captivité" ?


Le mot mystère

Ensemble formé de millions d'étoiles, de gaz et de poussière, liés les uns aux autres par la gravitation.
> Réponse

Le tout premier dictionnaire de langue française a vu le jour en 1680 : c’était le dictionnaire de Richelet (intitulé alors "Dictionnaire françois contenant les mots et les choses"). Il fut suivi dix ans plus tard par celui de Furetière. En réalité, d’autres ouvrages existaient auparavant, multilingues, en relation notamment avec la langue latine. C’était le cas en 1502 avec le "Dictionnaire polyglotte" de l’Italien Ambrogio Calepino. En 1539 était édité le "Dictionnaire françois-latin" (comprenez, français-latin) de Robert Estienne, qui avait déjà publié huit ans plus tôt un ouvrage inversé. Une version améliorée, débarrassée des termes latins, fut publiée en 1606 sous le titre de "Trésor de la langue française".

Il faut attendre 1694 pour que soit publié le dictionnaire de l’Académie française. Les mots y étaient alors classés par ordre de racines. Les utilisateurs étaient un peu perdus avec cette nomenclature, qui affichait des mots de même racine, donc, mais qui ne commençaient pas forcément par la même lettre. En 1718, l’Académie décida d’utiliser le classement alphabétique, plus pratique que les racines (cette dernière méthode sera pourtant reprise en 1982 avec le "Dictionnaire méthodique").

Juste avant la révolution, l’Abbé Féraud publia en 1788 le "Dictionaire critique de la langue française" (avec un seul n, pour simplifier l’orthographe !). Un ouvrage sans grand succès par rapport à la fameuse "Encyclopédie" de Diderot et D’Alembert, qui en 1777 rencontra son public malgré ses 35 volumes.

Mais le dictionnaire moderne, tel qu’on le connaît aujourd’hui sous une forme encyclopédique, est né en 1856 grâce à Pierre Larousse. Cet ancien instituteur signe le "Nouveau dictionnaire de la langue française", un petit ouvrage au succès immédiat. En 1878, l’auteur réitère avec la publication du "Grand dictionnaire universel du XIXe siècle". On y trouvait déjà l’origine et la définition de chaque mot référencé, mais aussi des notions d’histoire et de géographie. L’ancêtre du Petit Larousse était né.

En parallèle, Émile Littré soumet à son ami d’enfance l'éditeur Christophe Hachette l’idée d’un dictionnaire étymologique, dès 1841. L’ouvrage voit le jour en 1859 sous le sobre nom de "Dictionnaire de la langue française". Le "Littré", comme on l’appelle alors, devient un ouvrage de référence, pour ne pas dire mythique.

Au début du 20e siècle, le "Nouveau Larousse illustré" assoit sa notoriété, suivi par le "Larousse pour tous", le "Larousse universel"..., avant le "Grand Larousse Encyclopédique" en 1963 et ses 450.000 acceptions. L’édition de 1985 comprend pas moins de 10 volumes. Au cours de ce siècle, Paul Robert acheva son "Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française" en 1964, avant de publier trois ans plus tard le célèbre "Petit Robert". Les éditions Hachette lui emboîtèrent le pas dans les années 1980 avec leur version du dictionnaire. Mais dès 1995, le gros livre cède la place au cédérom (un disque informatique pour une lecture sur ordinateur) avant de se faire une place de choix sur Internet.

Le dictionnaire possède-t-il lui-même une définition ? Eh oui oui, il s’agit d’un "Recueil méthodique de mots rangés le plus souvent dans l’ordre alphabétique". Reste à savoir s’il existe un ou plusieurs dictionnaires. Car si le premier réflexe nous pousse à chercher la signification d’un mot dans LE dictionnaire, en réalité il en existe plus d’un et chaque dico (petit nom familier pour désigner l’ouvrage) peut proposer ses définitions. Et si un mot ne s’y trouve pas, cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas pour autant : les dictionnaires suivent l’évolution d’une langue et s’enrichissent régulièrement de nouveaux termes.

Ça a fait le tour du monde

Ce dictionnaire en ligne, rédigé par des professionnels, est adapté à toute la famille et accessible aux enfants. Des définitions simples, des phrases d'exemples utilisant le mot recherché, des synonymes et des antonymes pour enrichir son vocabulaire. Notre dictionnaire est conçu pour comprendre facilement des centaines de mots compliqués ou peu connus.