Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi les mouches sont si craintives ?

Quand on est petit et vulnérable, difficile de faire autrement que de fuir à la moindre alerte. On utilise alors tous les moyens à notre disposition pour mettre le plus de distance entre le danger et nous. C’est ce que fait la mouche.

Cet insecte possède une paire de gros yeux dit “composés” qui sont constitués d’environ 40.000 récepteurs appelés “facettes”. Avec un tel outillage, une petite mouche est capable de décomposer les mouvements qu’elle voit en 200 images par seconde. Pour comparer, nous, nous voyons à 24 images par seconde. La mouche est ainsi non seulement capable de déceler le moindre petit mouvement dans sa direction, mais elle perçoit également tout au ralenti (par rapport à nous).

Pour aller de pair avec cette extraordinaire vision, la mouche a développé des réflexes sensoriels très vifs : décollage rapide, rotation réflexe du corps pour opérer un virage à 180°, et surtout un temps de traitement extrêmement rapide des informations par son système nerveux (moins de 100 millisecondes). Résultat, une mouche peut réagir 50 fois plus vite qu’un battement de paupière. Au final, ce n’est donc pas que les mouches sont spécialement craintives, c’est seulement parce que fuir les menaces est un comportement élémentaire à la survie et que les mouches sont très fortes à ce jeu.

Publié le 27 janvier 2021

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question