Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Pourquoi les adolescent dorment tard ?

L’adolescence est une période compliquée. Le corps change et les habitudes aussi. On grandit vite, les hormones nous font sentir bizarre, on se sent tout le temps fatigué et on se lève tard. Des phénomènes à priori indépendants, mais qui, en fait, sont totalement liés.

La faute à l'horloge biologique

Car nous avons tous en nous ce que les scientifiques appellent l'horloge biologique. Cette horloge dicte en quelque sorte notre rythme de vie (sommeil, réveil, faim, etc.) et sera différente chez le nourrisson, chez l’enfant, chez l’adolescent et chez l’adulte. L’horloge biologique d’un adolescent serait ainsi en retard de deux heures au moins sur celle des adultes. Résultat, il se couche plus tard pour se réveiller plus tard aussi.

Les causes de ce décalage sont mal connues, mais certains avancent une différence de production de mélatonine chez les adolescents à l’heure du coucher. La mélatonine est l’hormone du sommeil, normalement secrétée par le cerveau vers 21h afin de préparer le corps au sommeil. Chez les adolescents, celle-ci commencerait à être secrétée beaucoup plus tard.

Un ado en plein bouillon

En outre, physiologiquement parlant, le métabolisme d’un adolescent est l’équivalent d’un restaurant en plein rush du midi : la marmite à hormones bouillonne à plein régime, de nouveaux sentiments et stimuli arrivent de partout, alors qu’il faut aussi étudier, réussir sa vie scolaire et avoir une vie de famille. Résultat, son corps et son esprit sont presque toujours fatigués et pour se reposer, il traîne le plus possible dans son lit.

À cet âge par ailleurs, on découvre également de nouvelles choses comme des passions dévorantes, des loisirs passionnants, ou encore les sorties entre amis. Autant de nouvelles activités à insérer dans son emploi du temps, quitte à dormir de plus en plus tard. Progressivement, l’adolescent a donc de plus en plus de sommeil à rattraper, une dette dont il s’acquitte nonchalamment en sortant du lit à 11h du matin.

Tout cela mis ensemble engendre donc une sorte de retard sur l’horloge biologique de l’adolescent qui, à force de vivre ainsi, finit par développer un décalage horaire dont il n’arrive pas à sortir. Se lever tard est alors tellement ancré dans ses habitudes qu’il finit par ne plus avoir le besoin ni même le goût de sortir du lit aux heures normales !

Mis à jour le 14/06/2022

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question