Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La mouche

Espèce non menacée

Description physique

L'appellation "mouche" est en réalité un terme général qui peut s'utiliser pour désigner plus de 80.000 espèces différentes d'insectes volants, majoritairement de l'ordre des diptères. Leurs points communs : les mouches sont petites (d'un demi-millimètre à 8 cm), n'ont qu'une paire d'ailes assez courtes, un corps cylindrique en boule et une tête assez libre de mouvement.

La plus connue, celle que nous avons l'habitude de croiser dans nos maisons, s'appelle la mouche domestique. Elle mesure entre 5 et 8 mm de long, avec un poids moyen de 0,54 mg. Elle possède en outre un thorax et un abdomen gris, quatre lignes noires longitudinales sur le dos, le corps recouvert de soies, des yeux composés rouges.

Parmi les espèces les plus notables, citons également la mouche verte, la mouche de l'olive, la mouche à bœuf, la mouche du fromage, etc. Leurs noms sont souvent associés à leur lieu de vie ou préférence alimentaire.

Son lieu de vie

On retrouve des mouches partout sur le globe. Il s'agit d'insectes commensaux de l'homme, en particulier la mouche domestique. Cela signifie qu'au cours de l'Histoire, elle a suivi les mouvements de la population humaine.

Son alimentation

Chaque espèce a ses préférences alimentaires. La mouche du cerisier, par exemple, raffole des cerises. La mouche de la mangue se jette sur les fruits, mais en particulier sur les mangues. Les mouches de la famille des Scathophagidae, elles, festoient d'excréments.

Le régime alimentaire d'une mouche peut également varier de son état larvaire à son état adulte. Ainsi, la mouche de l'olive ronge de la chair d'olive en début de vie, puis passe aux nectars et autres aliments liquides une fois ses ailes acquises.

De la même manière, la mouche domestique, à l'état larvaire, pénètre dans les matières organiques en décompositions ou dans des matières fécales, où elle se cache et se nourrit. Adulte, elle devient omnivore et rôde dans nos maisons à la recherche de nourriture, attirée par la chaleur et l'odeur de sucre, d'excréments et de transpiration. N'ayant pas de mandibules, elle ne peut pas déguster d'aliments à l'état solide. Heureusement pour elle, elle a plus d'un tour dans son sac : en posant sa salive sur l'aliment solide de son choix, elle parvient à la pré-digérer pour ensuite l'absorber sous forme liquide avec sa trompe.

Sa reproduction

Les mouches femelles pondent des œufs. Elles s'accouplent une seule fois avec un mâle qui la monte sur le dos, puis stocke son sperme pour l'utiliser plusieurs fois. Sur une vie, elles pondent généralement 5 fois une centaine d'œufs, c'est-à-dire 500 œufs au total, qu'elles laissent sur des matières organiques (des décompositions, excréments, cadavres...).

Au bout d'une journée, leurs œufs blancs d'environ 1,2 mm de longueur laissent sortir des larves (asticots), qui se nourrissent de ce qu'elles trouvent dans leur environnement direct. Après trois mues, les asticots se transforment en pupes, puis en mouches adultes, prêtent à s'envoler.

Les nouvelles femelles n'auront besoin que de 36 heures pour devenir réceptive à l'accouplement. Les mâles, eux, se mettent à défendre un territoire contre l'intrusion d'autres mâles, tout en tentant de s'accoupler avec les femelles passant dans leur secteur.

Son espérance de vie

La durée de vie d'une mouche varie selon son espèce. Les mouches domestiques vivent en moyenne 19 jours : 17 jours pour le mâle et 21 jours pour la femelle.

Le bruit de la mouche

La mouche bourdonne ou vrombit.

Signes particuliers

Les mouches sont capables de marcher sur des surfaces verticales ou la tête en bas, grâce à des liquides sécrétés par des glandes situées près de leurs pattes. Elles se nettoient souvent les yeux et frottent leurs pattes, car il y a là des récepteurs gustatifs et olfactifs.

Malgré sa nuisance, la mouche rend également service à l'être humain. En effet, elle participe à l'élimination des déchets organiques d'autres êtres vivants, dont les humains. En d'autres termes, elle nettoie la terre pour nous.

Certains asticots élevés en milieu stérilisé aident à la cicatrisation rapide de plaies : ils mangent les chairs mortes, ingèrent le pus d'une blessure, et secrètent une substance coagulante et antiseptique.

Statut de préservation

Les mouches ne sont pas menacées d'extinction.

A lire ailleurs