Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi cligne-t-on des yeux ?

Nos yeux sont des organes fragiles qui doivent constamment être hydratés pour être pleinement fonctionnels. Or, lorsqu’on garde les yeux ouverts, l’air les assèche et il faut donc les réhydrater. C’est là qu’intervient le clignement de paupières, appelé nictation : lorsqu’on cligne des yeux, les paupières enduisent la cornée (la membrane transparente recouvrant les globes oculaires) d’un liquide appelé liquide lacrymal et humidifie ainsi les yeux. Il s’agit d’un liquide sécrété par les glandes lacrymales, en d’autres termes, des larmes.

L’autre rôle de la nictation est de nettoyer les yeux. En effet, ce mouvement permet de repousser vers les bords extérieurs de l’œil les petits corps étrangers qui auraient pu atterrir dedans.

Fait intéressant : nous clignons des yeux entre 10 et 15 fois par minute. Si l’on dort 8 heures par jour (c’est une moyenne), nous clignons donc entre 10.800 et 16.200 fois des yeux en une journée. En sachant qu’il faut environ 150 millisecondes pour faire une nictation complète, cela signifie que nous passons quotidiennement entre 27 et 40 minutes dans le noir, sans vraiment nous en rendre compte.

Publié le 29 mars 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?