Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Que faire lorsqu'on trouve un animal perdu ?

Trouver un chien ou un chat qui semble avoir perdu sa famille est toujours désolant. Difficile de rester insensible et passer son chemin. Mais il n'est pas toujours aisé de savoir quoi faire. Il y a de bonnes actions à effectuer pour lui venir en aide, autant savoir lesquelles !

Vous avez trouvé un chien ou un chat errant et vous ne savez pas ce que vous devez faire ? Vous ne voulez pas laisser cette pauvre bête divaguer et souhaitez l'aider à retrouver sa famille. C'est tout à votre honneur ! Deux cas de figure se présentent : soit vous pouvez vous charger de l'animal et l'accueillir provisoirement chez vous, soit vous êtes dans l'incapacité de le faire, et cherchez une solution pour sa prise en charge. Dans les deux cas, il y a des démarches à effectuer afin de le mettre en sécurité et favoriser son retour chez lui.

Assurez-vous qu'il est véritablement perdu

Avant de déplacer un animal, vous devez être absolument certain que celui-ci s'est égaré. Il peut en effet arriver que les animaux perdus ne le soient pas vraiment. S'ils ne sont pas stérilisés, certains animaux fuguent facilement lors des chaleurs, à la recherche d'un partenaire. Ils parviennent souvent à retrouver leur domicile seuls, surtout lorsqu'il s'agit de chats. D'autre part, le propriétaire d'un chien peut se trouver à proximité, mais hors de votre vue.

Si vous ne pouvez pas attraper l'animal

Dans le cas où l'animal en divagation ne se laisse pas approcher, notez précisément l'endroit où il se trouve et tentez de prendre des photos. Prévenez ensuite les services compétents : la mairie dont dépend le lieu où se trouve l'animal ; la gendarmerie, car un chien divaguant sur la voie publique est potentiellement dangereux. Quel que soit l'animal auquel vous souhaitez porter secours, vous pouvez composer le Numéro Vert Allô Animal Perdu au 0800 300 400. On vous prodiguera aide et conseils.

Restez prudent dans votre approche

Même le plus sympathique des toutous ou le plus adorable des chatons peut vous blesser. Ne le manipulez pas sans précautions. Lorsque vous vous approchez d'un animal - même domestique - que vous ne connaissez pas, restez toujours vigilant et rassurez-le, parlez-lui et approchez-le en douceur. Vous n'êtes jamais à l'abri d'un coup de dent ou d'un coup de griffe.

Vérifiez son état de santé

Vérifiez que l'animal n'est pas blessé. S'il l'est, l'urgence sera de le conduire chez un vétérinaire, afin de lui procurer les soins nécessaires. Après vous être assuré qu'il est en bonne santé, regardez s'il a un collier avec une médaille ou un tatouage. Lorsqu'un animal est tatoué, il suffit de contacter l'ICAD (l'identification des carnivores domestiques) via leur site internet ou au 0810 778 778 pour le signaler, ils se chargent de joindre le propriétaire. Si ce n'est pas le cas, un vétérinaire pourra vérifier gratuitement si le chat ou le chien est muni d'une puce électronique d'identification.



Faites une déclaration en gendarmerie

Ayez le réflexe de prévenir la gendarmerie. Il se peut que les propriétaires de l'animal aient déjà déposé un avis de recherche. Si ce n'est pas le cas, les gendarmes enregistreront votre déclaration et, si vous pouvez le recueillir provisoirement chez vous, noteront vos coordonnées. Cela pourra permettre à ses propriétaires de le retrouver plus facilement.

Contactez la SPA ou un refuge

Les SPA et diverses associations s'occupant du bien-être et de la protection animale recueillent bien souvent les avis de recherche d'animaux perdus. Peut-être seront-elles déjà informées de la disparition du chien ou du chat que vous avez recueilli. Si vous ne pouvez pas vous charger de garder l'animal en attendant qu'il retrouve sa famille, ces associations l'accueilleront ou trouveront une solution pour lui et lui prodigueront les soins nécessaires. Ils pourront également lui trouver une famille d'accueil.

Si vous ne pouvez pas du tout prendre en charge l'animal

Dans le cas où vous ne pourriez pas lui consacrer de temps ni l'amener dans un refuge, contactez la mairie du lieu où l'animal a été trouvé. C'est elle qui le prendra en charge et contactera la fourrière ou le refuge le plus proche, car elle est légalement tenue de le faire. Vous pouvez aussi vous rendre au commissariat de police ou à la gendarmerie en sa compagnie.

Vous décidez d'héberger l'animal et recherchez activement ses propriétaires

> Déposez des affichettes chez les vétérinaires, les commerçants, la mairie.
> Diffusez une annonce détaillée avec photo sur les réseaux sociaux, comme Facebook. Vos contacts partageront sûrement avec plaisir. Pensez également à déposer l'annonce sur la page dédiée aux animaux perdus Pet Alert, il y en a une pour chaque département.
> Vous pouvez utiliser l'application Filalapat de l'ICAD, mise à la disposition des propriétaires d'animaux perdus et ceux qui les trouvent.

J'ai trouvé un NAC ou un animal sauvage en détresse, que faire ?

Les NAC - comprendre Nouveaux Animaux de Compagnie - sont de plus en plus nombreux. Ainsi, il peut vous arriver de trouver un furet, une tortue ou un iguane déambuler dans la rue. Voire, un serpent. Si l'animal est potentiellement dangereux, appelez immédiatement la gendarmerie et/ou les pompiers, qui ont suivi une formation dédiée aux interventions sur ce type d'animaux. Dans tous les cas, ne prenez aucun risque. Sécurisez l'alentour et attendez que des spécialistes prennent le relais.

Vous pouvez également être tenté de porter assistance à de petits animaux sauvages tels les bébés hérissons. Sachez que le hérisson est une espèce protégée et qu'il est difficile à maintenir. La meilleure conduite à tenir est certainement de contacter un sanctuaire ou l'une des nombreuses associations de protection dédiées à cette sympathique petite bête.

Mis à jour le 02/05/2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question