Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Qu'est-ce qui fait le plus grossir, le sucre ou le gras ?

Pour répondre à cette question, voyons tout d’abord pourquoi on grossit en schématisant à l’extrême le fonctionnement de notre corps.

Pour fonctionner, notre corps a besoin d’énergie et cette énergie est apportée par les aliments que nous mangeons, plus précisément, par les calories qu’ils contiennent. Lorsque les calories sont apportées en suffisance, notre corpulence reste la même puisque la quantité de calories ingérées est égale à celle dont a besoin notre corps. Résultat, il y a équilibre, car toutes les calories sont utilisées, et on ne maigrit pas ni ne grossit.

Par contre, lorsque les calories ne sont pas apportées en suffisance, notre corpulence diminue puisque la quantité de calories ingérées est inférieure à celle dont a besoin notre corps. Ce dernier doit en effet puiser dans ses réserves pour compléter et, donc, on maigrit.

Enfin, lorsque les calories sont apportées en abondance, notre corpulence augmente, car la quantité de calories ingérées est supérieure à celle dont à besoin notre corps. Ce dernier est donc obligé de stocker le reste de calories inutilisées sous forme de graisse et, donc, on grossit.

Ensuite, il faut savoir que les lipides apportent plus de calories que les glucides. En quantité identique donc, manger du gras fait plus grossir que manger du sucre. Cette logique est toutefois à relativiser à cause de deux choses : premièrement, le sucre fait souvent plus envie que le gras et on a donc tendance à en manger davantage ; deuxièmement, le sucre est aussi beaucoup plus présent dans notre alimentation (sodas, viennoiseries et pâtisseries, frites, pâtes, etc.).

Bilan, le sucre est un facteur d’obésité largement plus dangereux que le gras !

Publié le 07 septembre 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question