Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Chaque année, les gourmands attendent impatiemment cette date du 2 février pour préparer des crêpes, qu'ils tartineront de chocolat ou recouvriront de sucre. Mais savez-vous pourquoi on mange des crêpes à cette date ?

La tradition de la Chandeleur n'a plus vraiment de signification religieuse de nos jours, puisqu'elle consiste simplement à préparer des crêpes et à les déguster en famille ou entre amis. À l'origine, il s'agit d'ailleurs d'une fête païenne qui célébrait le retour de journées plus longues, et les galettes de farines préparées pour l'occasion représentaient le soleil.

À l'époque romaine, une fête en l'honneur du dieu de la Nature était organisée tous les 2 février, sous le nom de "fêtes des chandelles" (festa candelarum) et les participants défilaient en portant des bougies lors d'une procession. C'est de là que vient le nom "Chandeleur" qu'on utilise aujourd'hui !

Au 5e siècle, cette fête a été christianisée par le Pape Gélase 1er, pour correspondre à la présentation de Jésus au temple (la Sainte Rencontre), 40 jours après Noël. C'est pour cette raison que les églises ne rangent les crèches qu'après cette date symbolique, qui vient conclure les festivités de Noël. Lors de cet événement, il se raconte que le Pape faisait distribuer des galettes aux pèlerins qui arrivaient à Rome, ce qui expliquerait la préparation de crêpes ce jour-là.

Si les hypothèses varient concernant la naissance exacte de la Chandeleur, le fait de confectionner des crêpes n'est pas anodin. Les paysans profitaient de cette date pour écouler l'excédent de farine de l'année précédente, et une once de superstition se cachait derrière cette activité : ceux qui conservaient la première crêpe confectionnée s'assuraient une récolte abondante pour l'année !

Une autre superstition explique pourquoi on fait sauter les crêpes pour les retourner : si vous tenez une pièce de monnaie dans la main gauche et que vous parvenez à faire sauter votre crêpe dans la poêle de la main droite (il faut qu'elle retombe correctement), vous connaîtrez la prospérité pour l'année à venir.

Faire des crêpes, recette et idées originales

La recette des crêpes est à la portée de tous, puisqu'il ne vous faut que des œufs (5), de la farine (500 g), 1 litre de lait demi-écrémé, un verre de sucre, un sachet de sucre vanillé, un peu de bière et quelques cuillères d'huile. Mélangez le sucre et la farine, puis les œufs et l'huile, avant d'incorporer le lait lentement. Quand votre pâte est liquide, mettez la bière (1/2 verre) et le sucre vanillé, puis patientez au moins une heure avant de vous lancer dans la cuisson des crêpes.

Si cette année, vous souhaitez innover avec des crêpes originales, pensez aux versions salées à la viande et aux épices, aux crêpes avec du jambon et des champignons ou garnies d'une crème de fromage, voire à une crêpe en aumônière fourrée de glace et recouverte de sauce au chocolat.

Mieux encore, vous pourrez réaliser un gâteau de crêpes en les empilant, jusqu'à former un beau gâteau à découper ; placez une garniture de votre choix entre chaque étage pour un désert gourmand que vous pourrez recouvrir de chantilly, de fruits ou de nappage coloré pour un résultat qui ne vous donnera qu'une envie : le dévorer !

Publié le 21 janvier 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question