Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Les premiers touristes de l'espace de retour sur Terre

Après un séjour de quelques jours en orbite, l'équipage de la mission Inspiration4 est de retour sur Terre. Il s'agit de la toute première mission spatiale touristique de l'Histoire.

Ces dernières années, la conquête spatiale a pris un tournant mercantile avec l'entrée en scène de sociétés privées. Deux d'entre elles font particulièrement parler d'elles de par le succès qu'elles rencontrent. Il s'agit de Blue Origin, appartenant au fondateur d'Amazon, et SpaceX, créée par le fantasque et médiatique Elon Musk. Et dans cette course aux étoiles, il semble bien que ce soit ce dernier qui ait pris la tête.

Le 15 septembre 2021, SpaceX a touché au but en lançant la mission Inspiration4, la première mission spatiale dans laquelle tous les membres ont payé pour aller dans l'espace. Dans le lot, aucun astronaute de métier, uniquement des personnes pour qui aller dans l'espace est une première. À bord : une assistante médicale, une professeure de géologie, un pilote ingénieur et un milliardaire qui, en réalité, a été le seul à avoir déboursé de l'argent puisqu'il a invité les 3 autres.

Les membres de l'Inspiration4, 2 hommes et 2 femmes donc, ont subi un entraînement de 6 mois avant de prendre place dans la navette. Cela peut paraître rude, mais dans la pratique, leur entraînement a été loin d'équivaloir celui des astronautes de la NASA qui parfois passent plusieurs années à s'entraîner. Par ailleurs, bien que chacun ait été préparé au pilotage et à effectuer les manœuvres d'urgence, la navette se pilotait toute seule, en étant tout de même surveillée par les équipes de SpaceX sur Terre.

Les touristes spatiaux sont restés 3 jours en orbite basse autour de la Terre, filant à 28.000 km/h. Ils ont fait plus de 45 fois le tour de la planète durant ce séjour, passant tout ce temps dans un habitacle de seulement 9 mètres cubes de volume. Peu d'intimité donc, avec des toilettes "au plafond" selon les dires d'une des passagères, uniquement isolées par un panneau amovible. Gros plus de ces WC toutefois : l'énorme dôme d'observation posé à côté et qui fait profiter d'une vue imprenable sur la Terre le temps de faire sa petite affaire.

Au terme de ces 3 jours, tout l'équipage est rentré sain et sauf sur le plancher des vaches, amerrissant sans encombre au large de la Floride, aux États-Unis, le 18 septembre 2021.

Publié le 05 octobre 2021

A lire ailleurs