Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'escargot

Espèce non menacée

Description physique

L’escargot est un mollusque de la classe des gastéropodes, qui mesure 2 à 4 cm de longueur. On en distingue des milliers d’espèces connues, et on estime qu’il en existe probablement des millions non encore répertoriées !

Son corps dépourvu de squelette est divisé en trois grandes parties : la tête, le pied et une masse viscérale enroulée sous la coquille. À l'intérieur de la coquille, se trouve la cavité du manteau, qui contient le cœur, le rein et le poumon. La tête comporte 2 ou 4 tentacules (appelées cornes dans le langage populaire) et 2 yeux situés à l’extrémité des 2 premières tentacules.

Il se déplace seulement vers l’avant à l’aide de son pied, qui est en fait un muscle qui se contracte et s’allonge alternativement. Un opercule situé sur la queue peut bloquer l’accès à l’intérieur de la coquille aux prédateurs. Il dispose d’une langue munie de 1 500 à 2 000 dents disposées en rangées, nommée radula.

Son lieu de vie

L’escargot est bien adapté aux variations de l’humidité de l’air. Certaines espèces préfèrent cependant rester à l'abri de leur coquille, durant la saison sèche. D'autres encore n’apparaissent qu’après la pluie et se réfugient dans les galeries des vers de terre ou le long des racines des plantes. De nombreux autres espèces, comme l’escargot de Bourgogne, se trouvent dans les bois, les forêts, les parcs. On distingue également des escargots aquatiques qui fréquentent les eaux douces.

Son alimentation

L’escargot se nourrit principalement de végétaux (céleri, salade, tomate...). D’autres espèces consomment également des substances d’origine animale ou des débris d’animaux. Par exemple, l’escargot de Bourgogne se nourrit de plantes basses, mais aussi de charognes, de déchets, etc.

Sa reproduction

L’escargot est un animal étonnant de par son mode de reproduction particulier. Presque tous les escargots sont hermaphrodites, c’est-à-dire qu’ils produisent à la fois les spermatozoïdes et les ovules. Cependant, ils doivent s’accoupler pour se reproduire, pour échanger leurs semences et fertiliser réciproquement leurs ovules. Chaque portée comprend environ 100 œufs qui sont enterrés à une profondeur de 5 à 10 cm de la surface du sol. Les œufs éclosent au bout de 2 à 4 semaines.

Son espérance de vie

La longévité des escargots varie en fonction des espèces. Les escargots petit-gris et les escargots de Bourgogne vivent difficilement plus de 3 ans dans la nature. Les plus gros vivent plus longtemps, comme l’escargot géant africain qui peut vivre jusqu’à l’âge de 7 ans environ. En captivité, leur espérance de vie s’allonge significativement, pouvant dépasser les 15 ans.

Signes particuliers

L’escargot est réputé pour la lenteur de ses déplacements. En effet, il lui faut environ 1 minute pour parcourir 5 cm.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement CHEVAL PRATIQUE