Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le marabout

Espèce non menacée

Description physique

Le marabout est un très grand oiseau mesurant de 100 à 150 cm qui ressemble à une cigogne et pouvant peser plus de 8 kg. Son dos et ses ailes sont noirs. Sa tête et son cou, de couleur rose, sont dénudés, et sa tête est un peu rentrée. Le marabout adulte est caractérisé par une poche rouge au niveau de sa gorge, ce qui le rend pour certains assez laid. Il a un gros bec pointu, large et très long (jusqu’à 30 cm), et de hautes pattes robustes. Il peut avoir une envergure de 200 à 250 cm. Il en existe 3 espèces, le marabout d’Afrique étant le plus répandu.

Son lieu de vie

Le marabout est sédentaire et vit en colonies dans des régions humides (marais, bord des lacs et des cours d’eau). On le rencontre dans le sud de l’Asie et au sud du Sahara, en Afrique. II s’aventure souvent près des villes et des villages.

Son alimentation

Cet oiseau a une alimentation très variée. Il mange presque tout ce qu’il trouve : rongeurs, poissons, oisillons, lézards, sauterelles, jeunes crocodiles, criquets… C’est surtout un grand charognard qui peut se nourrir de carcasses de toutes sortes d’animaux, y compris des antilopes et des buffles. Il peut se nourrir aussi dans des poubelles, sans salir son plumage. Il a un très gros appétit. En général, il ne s’attaque aux animaux vivants qu’en l’absence de charognes et de déchets.

Sa reproduction

Le marabout d’Afrique se reproduit pendant la saison sèche. Il est mature sexuellement à l’âge de 4 ou 5 ans. La femelle pond 2 ou 3 œufs blancs. Le nid, construit par les deux partenaires, est souvent placé dans de grands arbres et parfois, sur des falaises ou même sur des constructions à proximité des villes et des villages. L’incubation dure 30 jours environ. À la naissance, les petits, de couleur rose, sont recouverts d'un duvet gris pâle. Les oisillons ont un bec jaune et ont déjà une petite poche sous la gorge. Les deux parents les nourrissent (surtout avec du poisson et des grenouilles qu’ils régurgitent), pendant 4 mois environ avant qu’ils quittent le nid.

Son espérance de vie

Le marabout d’Afrique ou d’Asie a une espérance de vie de 25 à 30 ans.

Le cri du marabout

Le marabout est généralement silencieux. Pendant les parades nuptiales ou pour se défendre, il émet des hoquets, des sifflements et des mugissements.

Signes particuliers

Le marabout est considéré comme un véritable charognard qui contribue beaucoup, comme le vautour, à la propreté de la nature en supprimant les déchets, notamment les carcasses d’animaux, et ce, avec son gros bec recourbé très puissant. En vol, le cou rétracté, il a beaucoup d’élégance. Il repère les charognes en planant dans les airs comme l’aigle ou le vautour. Il peut monter jusqu’à 4000 mètres d’altitude.

Statut de préservation

Le marabout d’Afrique est chassé dans plusieurs pays d’Afrique. Il est utilisé dans la médecine traditionnelle. Cependant, les populations sont stables et l’espèce n’est pas menacée. Ce n’est pas le cas du marabout argala d’Asie (vivant surtout en Inde, au Pakistan, au Bangladesh et au Népal) dont la population est estimée à seulement 1000 individus environ, et qui est en danger d’extinction.

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS