Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le dindon

Espèce non menacée

Description physique

Le dindon est une volaille de grande taille de la famille des phasianidés. Sa particularité physique est d’avoir une excroissance charnue molle et rouge sur le front et sur le cou. Sa tête et son cou sont dépourvus de plumes et il a un petit bec convexe. Son plumage est brun verdâtre à reflets cuivrés. Les plumes de sa queue sont longues et disposées en forme d’éventail. La taille d'un dindon ou d’une dinde peut varier d'une espèce à l'autre. Elle est comprise entre 76 à 125 cm. Il a un poids qui varie entre 10-20 kg et chez la femelle 6-8 kg.

Son lieu de vie

A l'état sauvage le dindon vit dans les forêts, bois et marais d’Amérique du Nord. Il aime se percher le plus haut possible dans les arbres. Il est cependant élevé pour sa chair un peu partout dans le monde. Les dindons des fermes ont besoin d’espace pour vivre. Il faut leur réserver de grands enclos, où ils peuvent trouver eux-mêmes leur nourriture, agrémentés d’arbres dont ils se servent comme perchoir et dortoir. Par temps humide ou froid, ils doivent pouvoir s’abriter dans un lieu qui les préserve des intempéries.

Son alimentation

Le dindon est omnivore. A l’état sauvage, il se nourrit de tout ce qu’il trouve, grattant le sol à la recherche d'herbes, de graines et de racines. Il mange aussi des insectes et mollusques.
Dans les basses-cours, les dindons se nourrissent de graines, de restes de légumes, de feuilles épaisses comme celles de la rhubarbe, du topinambour, de l’ortie, qu’ils trouvent dans leur enclos ou sur leur parcours. Ils apprécient également les baies et les petits fruits (myrtilles, groseilles, fraises ou encore prunes).

Sa reproduction

Le dindon atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de 2 ans. Au cours de la période des amours, il parade en gloussant et en étalant fièrement les plumes de sa queue. Les dindes pondent au printemps quand elles ont atteint l’âge de 10 à 12 mois. Particulièrement bonnes couveuses, elles donnent de 15 à 20 œufs au printemps et, selon les circonstances, font une seconde ponte en juillet ou en août. L’éclosion des œufs a lieu au bout de 28 à 30 jours. Les dindonneaux sont plutôt fragiles au début mais assez robustes au bout d’un mois. A l’âge de 2 mois, ils deviennent autonomes et peuvent se nourrir seuls.

Son espérance de vie

Les dindons peuvent vivre jusqu'à 13 ans à l’état sauvage, mais ils sont généralement tués plus jeunes pour être consommés.

Le cri du dindon

Le dindon glougloute.

Signes particuliers

A mi-chemin entre le coq et le paon, le dindon arbore fièrement sa caroncule rouge, qu'il allonge pour séduire les dindes.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS