Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Quelle nourriture donne-t-on à un chien stérilisé ?

Au-delà du nécessaire contrôle des naissances pour éviter la prolifération des animaux, la stérilisation d'un chien de compagnie lui est aussi bénéfique. Mal gérée cependant, elle peut être source d'une prise de poids considérable. La solution ? Faire attention à son alimentation.

En France, la stérilisation est obligatoire chez les chiens d'attaque dits "de première catégorie", et facultative - mais fortement conseillée - chez les autres races. Cette opération, loin d'être dangereuse pour l'animal, peut toutefois avoir comme effet secondaire de le faire grossir jusqu'à l'obésité. Heureusement, un tel extrême est tout à fait évitable.

Pourquoi faut-il surveiller l'alimentation d'un chien stérilisé ?

La stérilisation est un acte chirurgical qui consiste à retirer les gonades. C'est donc une ovariectomie chez la chienne et une orchidectomie chez le chien. Sa conséquence sera de faire disparaître les hormones sexuelles et ainsi quelque peu chambouler le métabolisme de l'animal. C'est ce qui explique pourquoi un mâle devient tout de suite moins agressif envers ses congénères et qu'une femelle n'a plus de périodes de chaleur. De plus, l'animal va devenir moins actif, ses besoins en calories vont diminuer (de l'ordre de 20 %) et son appétit va augmenter. En d'autres termes, le chien va se mettre à manger plus et bouger moins alors que son corps, qui a maintenant besoin de moins d'énergie, va se mettre à stocker tout surplus. Résultat, il grossit.

Comme chez l'être humain, l'obésité qui menace un chien stérilisé est un risque énorme pour sa santé. Maladies cardiovasculaires, problèmes articulaires ou encore diabète, ce ne sont que quelques exemples des affections qui le guettent. Pour les éviter, il faut adapter son rythme de vie ainsi que son alimentation à sa nouvelle condition. En plus de faire davantage d'exercices, il lui faut une nourriture plus adaptée comme des croquettes pour chien stérilisé ou une combinaison variée d'aliments que vous composerez vous-même.

Les astuces pour bien nourrir un chien castré

Pour éviter qu'il ne prenne du poids, il ne faut pas diminuer la ration quotidienne de votre compagnon canin, mais plutôt lui proposer une alimentation équilibrée. La première solution, la plus facile, est d'opter pour des aliments spécifiques qui répondent aux besoins des chiens castrés. Ce type d'aliment dispose d'une charge calorique réduite et a même été pensé pour lui éviter tout possible trouble digestif dû au changement de diète. En effet, un changement alimentaire peut stresser votre animal ou lui causer des troubles digestifs. Il est donc conseillé de procéder par à-coups et même de changer sa nourriture quelque temps avant son opération.



Vous pouvez aussi préparer vous-même la nourriture de votre chien stérilisé, auquel cas il faudra faire attention à choisir des ingrédients peu caloriques. Ce sera viande maigre ou poisson maigre pour les protéines ; légumes pour les nutriments et les fibres ; riz ou pâtes pour la base et… c'est tout ! La composition de la ration journalière se fera alors selon la formule suivante :

(7 grammes de viande ou de poisson + 5,5 grammes de base + 3,5 grammes de légumes) x le poids du chien.

Vous pouvez ajouter à cela un complément alimentaire minéral et vitaminé pour chien, avant d'arroser le tout d'une cuillère à soupe d'huile végétale pour faire le liant. Petite remarque pour ce qui est des légumes : évitez les légumineuses ainsi que la pomme de terre, les poivrons et les oignons qui ne sont pas tolérés par le chien. Pour le reste, friandises et petites douceurs restent possibles tant que vous n'en abusez pas !

Les autres solutions pour bien nourrir son chien stérilisé

À part les croquettes spéciales et la pâtée maison, il existe deux autres solutions pour nourrir comme il faut votre toutou après sa stérilisation. La première est de consulter un nutritionniste ou un vétérinaire spécialisé. Au-delà de vous offrir un accompagnement personnalisé pour son nouveau régime, ils peuvent également vous conseiller sur le bon rythme de transition alimentaire à adopter et sur les exercices adaptés à votre fidèle compagnon.

La dernière option est celle de la livraison à domicile des repas. Avec l'aide là aussi de professionnels de la nutrition, les entreprises qui proposent ce genre de service élaborent des recettes à partir des informations que vous leur donnerez, puis les livrent ponctuellement ou plus fréquemment, sur la base d'un abonnement. Un bon moyen de prendre soin de votre toutou sans les contraintes.

Publié le 28 avril 2022

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question