Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Qu'est-ce qu'un antifa ?

Pour comprendre ce qu’est un antifa, il nous faut tout d’abord comprendre ce qu’est le fascisme. Tout comme la démocratie, le fascisme est un système politique, c’est-à-dire un mode d’organisation d’un État. À son opposé cependant, c’est un système totalitariste qui n’admet qu’un parti unique souvent abusif et violent. Ce parti unique a évidemment la mainmise sur toute la nation, imposant son point de vue par l’endoctrinement ou par la force.

Très souvent, un parti fasciste est aussi nationaliste à l’extrême. Les personnes fascistes sont ainsi celles qui considèrent que seules les personnes originaires de leur pays ont le droit d’y séjourner. Elles n’aiment donc pas les étrangers. Également, elles sont convaincues qu’il y a dans le monde des peuples supérieurs (dont elles font partie) et des peuples inférieurs. Au fil du temps, “fasciste” est ainsi devenu synonyme de “raciste”.

Pour contrer le fascisme, un autre mouvement a pris forme dans les années 1920 : l’antifascisme. Il s’est développé pour faire face à la montée du mouvement fasciste en Europe, notamment avec la Seconde Guerre mondiale. Elle opposait en effet le bloc des Alliés (principalement la France, les États-Unis, l’ex-URSS ou encore le Royaume-Uni) contre le bloc fasciste de l’Axe (en particulier l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Finlande). C’est de ce mouvement antifasciste que viennent les antifas.

Les antifas sont des groupes et non des partis politiques. Ce sont des militants qui luttent contre les fascistes et qui n’hésitent pas à les affronter violemment lors de manifestations. Avec leurs actions extrêmes toutefois, les antifas sont également souvent qualifiés d’anarchistes : ils sont contre le racisme et le totalitarisme, certes, mais aussi contre le capitalisme et veulent une société égalitaire sans État.

En raison de leurs fréquentes démonstrations de force et de leur violence, les antifas sont finalement qualifiés d’extrémistes, tout comme les fascistes. Ces derniers sont aujourd’hui synonyme d’extrême-droite, tandis que les antifas représentent l’extrême-gauche.

Publié le 12 décembre 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question