Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Ouvrir un parapluie à l’intérieur porte-t-il vraiment malheur ?

Un jour de grosse averse, lorsqu’il pleut des cordes dehors et que l’on doit sortir, la tentation est grande d’ouvrir son parapluie alors qu’on est encore à l’intérieur. Et il y a toujours quelqu’un pour vous dire de ne pas faire ça, parce que ça porte malheur.

Au rayon des superstitions, celle-ci a la vie dure. Mais d’où vient cette étrange croyance ? Pour la comprendre, il faut remonter au 18e siècle, en Angleterre. À cette époque, les parapluies n’étaient pas les accessoires fiables que l’on connaît aujourd’hui. Ces objets étaient plutôt rudimentaires, assez encombrants et dotés d’une armature métallique, rigide et coupante. Le système d’ouverture possédait des ressorts qui pouvaient sauter à tout moment. Résultat, il n’était pas rare de casser quelque chose, voire de s’érafler la peau, en ouvrant son parapluie. Objets brisés, personnes blessées, on imagine bien qu’au fil du temps, il a été vivement conseillé d’ouvrir son parapluie à distance, dans un lieu dégagé, mais surtout pas à l’intérieur du logement.

Les parapluies ont été grandement améliorés mais la croyance est restée. De nos jours, il est encore mal vu de tenter une ouverture de cet accessoire avant même d’être à l’extérieur.

Il y aurait également deux autres explications à cette superstition. La première viendrait du toit peu étanche des familles modestes, à cause duquel il pleuvait dans la maison. Les gens s’abritaient alors sous un parapluie, dans leur logement. Cette pratique associée à la pauvreté et à l’insalubrité aurait donné une mauvaise image du parapluie ouvert à l’intérieur.

L’autre légende remonterait à l’Égypte ancienne : à l’époque, ce n’est pas un parapluie qu’on utilisait mais un parasol. Et l’ouvrir à l’intérieur, et donc dans un lieu non-ensoleillé, aurait été un manque de respect envers la divinité du Soleil, qui pouvait alors se venger sur les habitants de la maison.

Quoi qu’il en soit, ouvrir son parapluie à l’intérieur est désormais conseillé simplement pour pouvoir le faire sécher sans l’abîmer. Il n’y a aucun risque de s’attirer le mauvais œil, juste celui de tremper la moquette.

Publié le 21 janvier 2021

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question