Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Les Gaulois avaient-ils réellement les cheveux roux ?

S’il est très possible en effet qu’il y ait eu des Gaulois roux, il semble par contre peu probable que tous les Gaulois aient eu les cheveux de cette couleur. En fait, les auteurs anciens s’accordent plutôt à dire que leur chevelure était naturellement blonde, comme le fait remarquer au 1er siècle l’historien Diodore de Sicile dans l’un des livres de sa Bibliothèque historique (Livre V, tome II).

Toutefois, il faut savoir que le Gaulois aimait prendre soin de son allure et même les plus pauvres prêtaient beaucoup d’attention à leur apparence, une préoccupation qui concernait bien évidemment aussi les cheveux. Beaucoup n’hésitaient alors pas à recourir à l’eau de chaux pour les décolorer et ainsi renforcer leur blondeur naturelle. D’autres préféraient utiliser du sapo, un mélange de cendres et de graisse fondue d’animal (bœuf, mouton, chèvre, etc.) qui avait aussi l’avantage de donner du brillant aux cheveux. Or, plusieurs auteurs ont également noté que le sapo décolorait certes les cheveux, mais il pouvait également leur conférer une teinte tirant vers le… rouge.

En somme, la population gauloise n’était donc pas spécialement rousse et il est avéré que certains Gaulois étaient même bruns. En revanche, il semble bien que par coquetterie ou par effet de mode, beaucoup sont devenus roux en se teignant les cheveux.

Publié le 08 décembre 2020

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question