Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

On sait désormais pourquoi les chats raffolent du thon !

Au son de l'ouverture d'une boîte de thon, la plupart des chats semblent perdre la raison, attirés par ce poisson dont ils raffolent. Une étude nous en dit plus sur les raisons de ce comportement !

Si vous êtes un gourmet dans l'âme, vous connaissez certainement la saveur "umami", considérée comme la cinquième des saveurs après le salé, le sucré, l'amer et l'acide. Très utilisée au Japon, elle découle de l'utilisation de monoglutamate de sodium dans la cuisine et offre un arôme subtil, que les humains peuvent détecter grâce à la présence du gène Tas1r1 dans leurs papilles gustatives. Si ce gène est combiné avec le gène TAs1r3, alors la perception de l'umami est possible, ce qui est le cas chez l'Homme.

Quel rapport avec le thon et les chats ? Le thon contient de grandes quantités d'acide aminé L-histidine – plus que dans n'importe quel poisson ou viande – et cet acide est un puissant activateur d'umami. Or jusqu'ici, on savait que les chats pouvaient détecter certaines saveurs, car ils possédaient le gène TAs1r3, mais des doutes subsistaient quant à la présence du Tas1r1.

L'étude publiée dans la revue Chemical Senses a pu démontrer la présence de ce récepteur d'umami chez le chat, mais les scientifiques ont constaté un fonctionnement assez différent des gènes Tas1r1 et TAs1r3 chez nos amis félins. Là où chez l'Homme, ils travaillent de concert pour détecter cette saveur, les sites de liaison des acides glutamiques et aspartiques chez les chats jouent le rôle d'amplificateur. De fait, le thon et sa forte teneur en acide aminé L-histidine et en acide inosinique les obsèdent.

Pour confirmer cette découverte, les chercheurs ont présenté différents bols d'eau à une vingtaine de chats, âgés de 1 à 12 ans. En plus d'un bol témoin avec uniquement de l'eau, des récipients contenant plus ou moins d'acides aminés et d'acide inosinique leur ont été présentés : sans surprise, les chats se sont orientés en priorité vers les bols à la plus forte concentration en acides aminés, à même d'activer leurs capteurs.

Une découverte intéressante, notamment dans l'optique de proposer une nourriture toujours plus appétissante pour les félins. En revanche, il ne faut pas oublier l'essentiel : le thon en boîte fait partie des aliments dangereux pour les chats !

Publié par Mickael, le 22 septembre 2023