Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Costumier

En quoi cela consiste ?

La première mission du costumier est d'habiller les acteurs, artistes ou encore animateurs en suivant des impératifs précis dictés par les besoins de l'œuvre à produire. Il collabore ainsi avec plusieurs métiers : réalisateur, metteur en scène, scénographe, etc. Le but est alors de respecter leur vision de la production.

Pour concevoir ses costumes, le costumier commence par comprendre les besoins du projet, que ce soit un film, une pièce de théâtre ou une émission télévisée. Parfois, il devra aussi effectuer quelques recherches qui l'aideront à créer des vêtements collant le plus possible à l'esprit voulu. Cela fait, il dessine les costumes, sélectionne les tissus et les étoffes dans lesquels les réaliser puis présente le tout aux responsables. Une fois ses croquis approuvés, commence alors la confection proprement dite. A ce stade, le costumier peut gérer une équipe de petites mains pour l'aider (auquel cas, il devient chef costumier), ou tout faire lui-même : achat de la matière première, création des patrons, couture, essayage, reprises, etc. Au-delà des costumes enfin, il s'occupe également des accessoires qui vont avec.

Une fois la production lancée, le costumier reste disponible pour les retouches et les éventuels raccommodages. Il lui arrive également de jouer les stylistes pour aider les artistes à porter au mieux ses créations.


Diplômes requis

Il est possible d'exercer le métier de costumier ou de costumière avec un CAP "Métiers de la mode vêtement flou" qui se prépare après la classe de 3e. Toutefois, il est vivement conseillé de continuer jusqu'au bac, puis de s'orienter vers l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (Ensatt). Là, il sera possible de suivre les parcours "Atelier costume" (Bac+3) ou "Conception costume" (Bac+5), des formations qui augmentent significativement les chances pour ce métier.

Autrement, il est aussi possible de décrocher un DN MADE (Diplôme national des métiers d'arts et du design) "Spectacle" ou un DN MADE "Mode".


Domaines ou qualités à travailler

Le métier de costumier est avant tout un métier d'art, aussi, il est capital d'être créatif pour l'exercer. Outre savoir dessiner, le costumier doit ainsi avoir un sens esthétique aigu. Inutile de préciser qu'il maîtrise également les principes du stylisme, connaît toutes les techniques de couture ainsi que les principales caractéristiques des tissus (touché, formes, etc.).

En complément, le costumier sait organiser son temps, gérer un budget et diriger une équipe. Enfin, il possède une grande disponibilité ainsi qu'une certaine résistance au stress.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs