Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Aromaticien

En quoi cela consiste ?

L'aromaticien est un expert des odeurs, mais aussi du goût. Sa principale mission est de recréer en laboratoire des saveurs, des fumets ou des senteurs naturelles pour qu'ils puissent par la suite être incorporés dans des produits alimentaires.

Pour arriver à ces fins, ce spécialiste utilise plusieurs types de produits, allant des molécules de synthèse, à des huiles essentielles ou des extraits naturels. Il use ensuite de techniques de chimie modernes et d'appareils de mesure pointus pour concevoir des formules aromatiques respectant des spécificités bien précises.

L'aromaticien travaille dans le secteur agroalimentaire, généralement pour une entreprise fabricant des aliments (yaourts, bonbons, glaces, etc.). Toutefois, il peut également travailler pour un laboratoire spécialisé qui fabrique des arômes pour le compte d'entreprises agroalimentaires.


Diplômes requis

Pour devenir aromaticien, le mieux est de choisir des études orientées vers les sciences agronomiques ou la chimie. Cela peut être un diplôme de niveau Bac+2 comme un "BTS agricole Sciences et technologies des aliments, option aliments et processus technologiques" ou un "BTS Métiers de la chimie".

Il est aussi possible de viser un Bac+3 avec une "Licence pro Développement et recherche en arts culinaires industrialisés", un "BUT (Bachelor universitaire de technologie) Chimie, option Chimie analytique et de synthèse" ou encore un "BUT Génie Chimique, Génie des procédés".

Néanmoins, si tous ces diplômes permettent de mettre un pied dans le métier, l'idéal est de décrocher un Master ou un diplôme d'ingénieur spécialisé (Bac+5). Un "Master Evaluation sensorielle : comprendre, analyser, innover, option nutrition et sciences des aliments" par exemple, ou l'un des diplômes d'ingénieurs "spécialité agroalimentaire" des universités de Lille, de la Sorbonne, de l'île de la Réunion ou encore de Lorraine.


Domaines ou qualités à travailler

Aromaticien est un métier scientifique qui demande un savoir-faire très technique, mais qui pourtant fait également intervenir une bonne part de sensibilité. Au-delà de la maîtrise de la chimie et de la biochimie, l'aromaticien doit donc avoir tant un bon nez pour sentir les choses, qu'un sens du goût assez développé pour détecter les nuances en bouche.

Pour gérer les multitudes de paramètres qui font son travail quotidien, cet expert possède un esprit à la fois rationnel et créatif. Une manière de penser idéalement soutenue par de la rigueur, de la patience et de la persévérance.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs