Antipub détecté

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Un musée pour amateurs de selfie ouvre ses portes en Suède

Les amateurs de selfies et de vidéos à poster sur leurs réseaux sociaux favoris seront ravis d'apprendre qu'un nouveau musée consacré à cette pratique vient d'ouvrir ses portes à Stockholm !

Le Youseum de Stockholm, en Suède, est le troisième musée à selfies à ouvrir ses portes en Europe, avec deux installations similaires déjà présentes aux Pays-Bas. L'entreprise responsable des lieux prévoit d'en ouvrir un autre en Allemagne d'ici la fin de l'année 2022 et de créer un Youseum à Dubaï dans un avenir proche. La preuve du succès de ce type de musée, plus proche d'un parc d'attraction que d'une galerie d'art. Mais en quoi consiste exactement ce musée dont vous êtes le protagoniste ?

Il est présenté comme une expérience interactive mêlant art et réseaux sociaux, puisque l'objectif est de permettre aux visiteurs de prendre des photos et vidéos parfaites pour être postées sur les principales applications sociales. Parmi elles, ce sont Instagram et Tik Tok qui sont évidemment ciblées.

Ce musée d'un genre nouveau, sans tableaux ni sculptures, se compose de 15 salles à thème. Remplies d'accessoires et offrant une décoration fun et colorée, elles permettent aux amateurs de selfies de se mettre en scène, dans des ambiances variées : pièce remplie de balles en mousse représentant les émojis les plus populaires de ces réseaux, bâtons de mousse aux allures de bonbons, skate, balançoire, néons, pièce à coussins, décoration psychédélique, piscine à balle, ambiance estivale… De quoi créer le contenu le plus cool possible pour ceux qui aiment surprendre leurs followers.

C'est un musée interactif en phase avec son époque, qui ravit les jeunes visiteurs en proposant la musique de Tik Tok, des éclairages travaillés pour des photos et vidéos de parfaite qualité et tout un tas de surprise – notamment la possibilité de se placer dans un lave-linge – pour du contenu capable de susciter l'intérêt des adeptes des réseaux sociaux du moment.

Si pour certains visiteurs, qui déboursent sans sourciller les 25 euros du billet d'entrée, ce musée Youseum permet de « créer de l'art que vous voulez voir », ce qui est soutenu par le manager du lieu Sofia Makiniemi, le concept laisse sceptique certains observateurs. L'appellation de musée pour un tel lieu semble déplacée et surtout, les craintes de voir l'égocentrisme s'accroître via la banalisation totale de ces autoportraits modernes inquiètent les plus anciens. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?

Publié le 25 avril 2022

A lire ailleurs