Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi le panneau STOP est-il de forme octogonale ?

De tous les panneaux de signalisation (notamment en France), le panneau STOP est un cas unique : il est le seul à être octogonal, c’est-à-dire à avoir 8 côtés. Pour comprendre pourquoi, il nous faut revenir en 1968.

Cette année-là, plusieurs pays ont convenu de suivre les mêmes règles de circulation routière afin qu’il soit plus facile et sécuritaire de conduire dans un pays comme dans un autre. Ceux ayant signé le protocole, appelé “la convention de Vienne sur la signalisation routière”, s’engagent ainsi à suivre les mêmes codes ainsi que les mêmes symboles et panneaux routiers.

Dans cette convention, il a été admis que le panneau STOP pouvait être soit rond, sa forme traditionnelle, soit octogonal comme le modèle américain. Cette forme, il la doit aux hivers nord-américains où, quand il neige, les panneaux de signalisation peuvent devenir complètement illisibles. De quoi causer des accidents lorsqu’on est en face d’un STOP et qu’on ne le sait pas. La parade a alors été de donner une forme unique au panneau, comme ça, même s’il est recouvert par la neige, sa forme octogonale laisse deviner sa nature et le conducteur sait qu’il doit s’arrêter.

Si l’on retrouve aujourd’hui le panneau STOP octogonal en France, c’est tout simplement parce que le pays, qui a signé la convention de Vienne sur la signalisation routière en 1971, a décidé de l’adopter au détriment du panneau rond.

Publié le 01 juin 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question