Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Découvrez l'histoire de votre nom de famille sur une carte

Les plus curieux d'entre vous se sont peut-être déjà demandé d'où ils venaient. Pour le savoir, il est maintenant possible d'utiliser une carte retraçant le parcours de votre patronyme à travers les lieux et les époques.

Quentin Nahélou est un développeur en webmapping, une discipline qui permet de créer des cartes interactives où l'utilisateur peut décider ce qu'elles affichent. Et c'est le créateur du site Généamap, dédié aux patronymes français.

Grâce à cet outil, vous pouvez taper votre nom de famille et obtenir une carte présentant les lieux où des individus portent ou ont porté le même nom que vous, et à quelle époque. Il est amusant de se trouver des ancêtres dans une région qu'on connaît à peine, ou de savoir qu'un potentiel aïeul était déjà présent dans une zone il y a plusieurs siècles.

Les cartes obtenues fonctionnent avec un code couleur simple – de jaune pour les régions où le nom est peu courant à rouge pour les endroits où le patronyme est très diffusé – et on peut visualiser en un clin d'œil notre généalogie. C'est une manière de rendre plus explicite des amas de données et d'offrir un accès instantané à des informations parfois complexes.

Au départ, le jeune ingénieur de 26 ans souhaitait simplement "faire plaisir à sa tante, fan de généalogie", mais son site a rencontré un succès inattendu. Il est d'ailleurs souvent inaccessible, car le serveur ne supporte pas le nombre de requêtes simultanées !

Pour parvenir à ces cartes généalogiques, il a repris les données du site Geneanet, sur lequel chacun peut renseigner sa généalogie et effectuer des recherches historiques sur son nom de famille. Avec plus de 4,5 millions de membres et 1,5 million d'arbres généalogiques répertoriés, c'est une mine d'or pour ceux qui veulent savoir d'où ils viennent.

Quentin Nahélou, qui aimerait développer le concept en l'étendant aux pays frontaliers afin de toucher les personnes ayant des racines étrangères (italiennes, portugaises, espagnoles, allemandes, etc.), explique que l'engouement pour les cartes interactives s'est accru pendant la crise du Covid-19. C'est certainement dû au fait que les médias ont insisté, cartes à l'appui, sur l'évolution des cas pays par pays ou ville par ville.

Cette véritable démocratisation du webmapping permet aux personnes qui souhaitent parcourir leur histoire personnelle de le faire, mais c'est un outil d'exploration spatio-temporel bien plus vaste. Il permet de retracer les migrations dans le monde, l'évolution de population sur un continent, de visualiser la fonte des glaciers ou encore de parcourir les vignobles sur le territoire, pour une compréhension immédiate d'un sujet.

Publié le 30 septembre 2021

A lire ailleurs