Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Pourquoi le navire Belem est-il si célèbre ?

Mis en service en 1896, le "Belem" est un voilier français largement centenaire. Si ce magnifique trois-mâts est aussi célèbre tant auprès des Français qu’auprès des amoureux de beaux bateaux dans le monde, c’est, pour commencer, à cause de son histoire mouvementée.

Le navire a commencé à naviguer en tant que voilier-cargo, battant pavillon français. Il transportait alors des marchandises entre l’Hexagone et les Amériques, vivant pas mal de mésaventures, notamment l’éruption de la montagne Pelée qui détruisit une ville entière en Martinique, le port inclus. Ce n’est que par un coup du sort que le "Belem" en sortit indemne (sa place aux quais avait été prise par un autre bateau et il n’a donc pas pu s'amarrer dans le port).

Rendu obsolète par la navigation à vapeur, plus rapide et plus fiable que la voile, le "Belem" est mis à la retraite au début de l’année 1914 et n’échappe à la casse que grâce à son rachat par le second Duc de Westminster. Il devient alors britannique et est transformé en yacht de luxe. De là, il va encore changer deux fois de propriétaires, deux fois de nom, devenir un bateau-école italien à la suite du deuxième changement, être laissé à l’abandon, avant d’être enfin remarqué par hasard, en 1970, par un amateur de vieux voiliers, le docteur Luc-Olivier Gosse. Ce dernier fera son maximum pour sensibiliser l’opinion française, incluant la Marine nationale, sur la nécessité de rapatrier le voilier en France. Le projet se concrétisa finalement en 1979.

Au-delà de son histoire rocambolesque, il s’avère aussi que le "Belem" est une très belle embarcation aux lignes élancées et à la fabrication solide. Son aménagement en yacht de luxe en 1914 lui donna encore plus de superbe et, bien qu’on l’ait laissé tomber en décrépitude un temps (entre 1967 et 1972), les restaurations effectuées par la suite ont fait plus que le remettre d’aplomb. La majeure partie de ces rénovations ont d’ailleurs eu lieu au pied de la Tour Eiffel en 1981. Là, la fierté française s'enorgueillit rapidement d’avoir un tel trois-mâts dans la capitale et cela participa grandement à la célébrité ainsi qu’à la légende du "Belem".

Ses aventures aidant (une fois restauré, il redevint bateau-école et renoua avec son passé transatlantique), le "Belem" est aujourd’hui auréolé d’un grand prestige. C’est le plus ancien voilier français, classé monument historique, l’un des plus anciens navires qui sillonnent encore aujourd’hui les océans. C'est aussi le transporteur de la flamme des Jeux Olympiques de Paris 2024, de la Grèce à la France.

Publié le 13 mai 2024

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question