Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Est-on en infraction quand on prend un sens interdit en marche arrière ?

La question est rusée, mais elle met le doigt sur une vraie interrogation pratique. Pour y répondre, voyons donc ce que dit le Code de la route.

Au tout début de son article R412-28, le Code dit “Le fait, pour tout conducteur, de circuler en sens interdit est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe”. Il faut noter ici qu’il est dit “circuler”, c’est-à-dire “se déplacer”. Or, une voiture peut se déplacer soit en marche avant, soit en marche arrière. De fait, dans ce texte, le Code de la route entend donc englober les deux !

Traduction : se déplacer dans un sens où cela n’est pas permis reste une infraction, que cela soit fait en se déplaçant vers l’avant ou en se déplaçant en marche arrière. Pour répondre proprement à la question maintenant, oui, prendre un sens interdit en marche arrière est une infraction. Le seul cas où cela peut être toléré est quand on va se garer en reculant de quelques mètres.

Autre effet amusant découlant de cet article du Code de la route : être garé dans une rue à sens unique en contre sens de la circulation n’est pas une infraction. En effet, si on est stationné, on n’est pas en déplacement et donc, on ne contrevient pas au Code. Pour repartir en revanche, il va falloir se mettre en marche arrière pour éviter l’amende.

Publié le 02 novembre 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question