Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Est-ce que tous les poissons possèdent des nageoires ?

Les nageoires jouent un rôle essentiel chez les poissons puisque c’est grâce à elles qu’ils peuvent se déplacer.

Chez les poissons dits “fusiformes” (de forme allongée), c’est la nageoire caudale située tout au bout de leurs queues qui se charge de les propulser et qui leur permet de changer de direction grâce à de puissants mouvements ondulatoires. Les autres nageoires servent alors soit de stabilisateurs, soit de freins, ou encore d’aide aux manœuvres, permettant au poisson de modifier rapidement sa trajectoire.

Chez les poissons plats, comme la raie, ce sont leurs nageoires pectorales sur-développées (leurs ailes) qui assurent la propulsion.

Comme les nageoires sont essentielles à la locomotion de tous les poissons, et donc à leur survie, il est impensable pour n’importe quelle espèce de faire sans. De ce fait, tous les poissons possèdent des nageoires.

Par contre, il est vrai qu’au fil de leur évolution, certaines espèces se sont bel et bien débarrassées des nageoires qui ne leur étaient plus utiles. Ainsi, l’anguille européenne n’a plus de nageoires ventrales vu qu’elle passe sa vie à ramper sur le lit des rivières. La raie, citée plus haut, n’a quant à elle pas de nageoires anales.

Publié le 04 janvier 2021

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question