Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La raie manta

Vulnérable

Description physique

Les raies mantas sont des espèces de poissons appartenant à l’ordre des raies, ces poissons au corps plat, avec les nageoires pectorales triangulaires situées de chaque côté du corps et les fentes branchiales situées sur le ventre.
En plus de ces caractéristiques communes à toutes les raies, les raies mantas portent sur leurs têtes des nageoires céphaliques en forme de cornes et leurs grandes bouches sont orientées vers l’avant du corps. Ce sont également les plus grandes des raies.

On en distingue 2 espèces : la raie manta océanique dont l’envergure de l’extrémité d’une aile à l’autre est de 7 m pour un poids d’environ 2 tonnes, et la raie manta de récif dont l’envergure moyenne est de 3,5 m pour un poids dépassant une tonne.

Les raies mantas sont de couleur noire ou bleu foncé sur le dos, avec des taches claires à la base des nageoires pectorales. Leur face ventrale est généralement blanche, avec quelques taches sombres dont la position dépend de l’espèce. Leur squelette est cartilagineux et leur peau est recouverte d’écailles en forme de dents. Elles ont une courte queue sans squelette sur laquelle sont fixées les nageoires dorsales.

Son lieu de vie

Les raies mantas sont présentes dans l’Océan Pacifique, l’Océan Atlantique et le bassin Indo-Pacifique. On peut donc les observer au large du Mexique, de la Thaïlande, du Cap Vert, de l’Australie, du Japon, etc. Les raies mantas océaniques vivent seules ou en groupe comptant environ 50 individus, se déplaçant au travers des océans, tandis que les raies mantas de récif vivent près des côtes et sont plus sédentaires.
À cause de leur grande taille, on n’en retrouve pas beaucoup en captivité. Seuls quelques aquariums dans le monde sont assez grands pour les accueillir.

Son alimentation

Pour se nourrir, les raies mantas ouvrent grandement leurs gueules et filtrent l’eau de mer de laquelle elles récupèrent crevettes, krill, crabes et autres animaux microscopiques.

Sa reproduction

Les périodes de reproduction varient en fonction de la situation géographique. Les raies mantas atteignent leur maturité sexuelle entre 6 et 10 ans, voire 20 ans dans certains cas. Ce sont des espèces ovovivipares, donc après l’accouplement, l’œuf formé se développe dans le corps de la femelle jusqu’à l’éclosion. Pendant tout ce temps le petit se nourrit des réserves de sa mère. La gestation dure plus d’un an et c’est un petit (rarement deux) entièrement formé qui est expulsé. Dès ce moment, sa mère cesse de le nourrir et il est donc indépendant. À la naissance, la petite raie mesure entre 1,30 et 1,50 m.

Son espérance de vie

Les raies mantas peuvent vivre jusqu’à 50 ans.

Signes particuliers

Les raies mantas doivent nager en permanence pour faire circuler l’eau dans leurs branchies, sans quoi elles ne peuvent survivre.
Comme les baleines, les raies mantas sautent souvent entièrement ou partiellement hors de l’eau. Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer ce fait, notamment la parade nuptiale ou le besoin de se débarrasser de parasites. Mais en réalité, il n’est pas encore clairement établi pourquoi elles adoptent ce comportement.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement SPECIAL CHATS