Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un collectif de collégiens chante pour avoir de la raclette à la cantine

Dénonçant le scandale de l'absence de raclette au menu de leur cantine scolaire, des collégiens ont lancé un mouvement de protestation. En chanson !

C'est en Moselle, dans le collège Jean-Bauchez de la ville de Ban Saint Martin, qu'est née cette revendication singulière : l'obtention de raclette au menu dans la cantine. L'action, revendiquée par le collectif RERC (Rires Et Raclettes Chantants) créé pour l'occasion a pris la forme d'un tract, placardé dans tout l'établissement.

Non sans humour, les jeunes militants ont dénoncé "un scandale", et le fait qu'il soit devenu banal de ne pas voir de raclette dans les cantines. Pourtant, comme ils l'affirment, "la Raclette est un plat comme les autres et mérite que l'on en mange parce que c'est bon !". Imparable ! Afin d'étayer leur demande, les collégiens ont pris la peine de composer une chanson – véritable ode à ce merveilleux plat de fromage fondu suisse – qui s'articule ainsi :

"En chaussettes ou en claquettes, j'aime la raclette… Avec elle, c'est la fête, j'aime la raclette."

Face à la puissance de ces rimes et la détermination des collégiens prêts "à chanter jusqu'au bout", la direction a décidé d'accéder à leur demande… à une condition : que les élèves du collectif RERC entonnent leur hymne à la raclette dans la cour, le 20 octobre à 10 h durant la récréation. Ils ne se sont pas démontés et la chanson a bel et bien raisonné entre les murs de l'établissement, face à une direction désormais tenue de respecter ses engagements.

Le 13 décembre 2021, à l'occasion de la Journée Mondiale de la Raclette, les 450 demi-pensionnaires du collège Jean-Bauchez auront droit à leur raclette. Christophe Forrler, le principal du collège, se félicite de l'écho qu'a eu cette initiative dans la presse et sur les réseaux sociaux, puisque cela a permis de recevoir des offres de prêts de matériel et de soutien logistique.

Entre les commandes de fromage, l'achat de salami et autre charcuterie, de cornichons, et de pommes de terre, il y a du travail ! Heureusement, certains parents se sont proposés pour aider. À moins qu'il ne s'agisse de l'excuse parfaite pour profiter de cette raclette géante ?

Publié le 06 décembre 2021

A lire ailleurs