Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le lapin de garenne

Quasi menacé

Description physique

Le lapin est un petit mammifère à grandes oreilles de la famille des léporidés. Il existe une vingtaine d'espèces de lapin. Le lapin commun est le lapin de garenne qui est à l'origine de plusieurs races de lapins domestiques.

Le lapin de garenne mesure entre 34 à 50 cm et ses oreilles entre 4 à 8 cm. Il pèse entre 1,2 kg à 2,5 kg. Son pelage est doux, de couleur gris-brun avec des nuances de marron, de noir et de blanc ; le dessous est blanchâtre. Ces yeux sont marron foncé, sa queue est petite et touffue et il possède des griffes puissantes. Les dents du lapin poussent sans arrêt et pour éviter qu'elles ne deviennent trop longues, il doit constamment les user.

Le lapin de garenne nage, grimpe et court vite, en zig-zag, jusqu'à 30-40 km/h.

Son lieu de vie

On trouve le lapin de garenne, à l'état sauvage, sur tous les continents exceptés l'Asie et l'Antarctique. Il vit dans les landes, les garrigues, les champs, les forêts et parfois même dans les parcs. Le lapin sauvage vit dans un terrier qu'il creuse dans la terre sèche et qui est parfois relié à d'autres terriers par des galeries. Le réseau de terriers s'appelle une garenne. L'entrée d'un terrier mesure entre 10 et 50 cm.
Pour chercher sa nourriture, le lapin ne s'éloigne que de quelques centaines de mètres de son terrier. Il délimite son territoire par son urine et par ses crottes.
Le lapin domestique est, quant à lui, élevé partout dans le monde et vit dans un clapier.

Son alimentation

Le lapin est herbivore. Il se nourrit d'herbe, de tiges et d'écorces d'arbrisseaux, de racines, de bulbes, de graines, de jeunes pousses mais également de plantes cultivées comme les céréales, les carottes et les choux.
Un lapin adulte mange entre 200 à 500 grammes de plantes par jour.

Sa reproduction

Le lapin mâle est polygame, c'est à dire qu'il s'accouple avec plusieurs femelles. Après une gestation de 28 à 33 jours, la lapine accouche de 3 à 12 lapereaux par portée et a en moyenne 3 à 5 portées par an. Le lapin mâle peut donc être papa de très nombreux lapereaux.

Les lapereaux naissent dans un nid que la maman a préparé avec de la paille ou du foin et qui se situe au bout d'une galerie courte, loin de la galerie principale. Ils viennent au monde sans poil, avec les oreilles et les yeux fermés. Leurs poils apparaissent au bout de 5 jours environ tandis que leurs yeux s'ouvrent au bout de 10 à 12 jours.

La maman allaite ses petits une fois par jour pendant 3 à 4 semaines et les lapereaux prennent rapidement du poids. Ils sont prêts à quitter leur mère au bout de 7 semaines.

Son espérance de vie

Le lapin peut vivre au maximum 9 ans mais, à l'état sauvage, sa longévité ne dépasse guère les 2 ans car le lapin doit faire face à grand nombre de prédateurs : le renard, la fouine, la belette, le chien et des rapaces comme le hibou, la chouette ou l'aigle. L'homme tue aussi beaucoup de lapins, accidentellement avec sa voiture ou volontairement par la chasse.

Son cri

Le lapin est presque muet mais pousse parfois un petit cri aigu de détresse. On dit que le lapin clapit, glapit ou couine. Quand il sent un danger, pour prévenir les autres, il tape sur le sol avec sa patte arrière et produit un bruit sec et très audible, même à grande distance.

Signes particuliers

La lapin est herbivore et cæcotrophe, c’est-à-dire qu'il mange ses propres crottes quand elles sont encore molles. En effet, l'alimentation du lapin se déroule en deux temps. D'abord, il mange de l'herbe et la digère. Il fait ensuite des crottes couleur vert olive, molles et brillantes appelées des cæcotrophes qu'il ré-ingurgite immédiatement et qu'il suce longuement. Les crottes finales du lapin de garenne sont quant à elles couleur brun foncé et ternes.

3 commentaires

A lire ailleurs

3 commentaires

Et dans le monde ? (par Lt2o2o, le 13/10/2020)

Où y a-t-il le plus de lapins dans le monde ?Réponse de la rédaction : Le lapin de garenne, originaire d'Europe, a été introduit dans de nombreux endroits à travers le monde et peuple aujourd'hui le monde entier, mais c'est en Australie que cette espèce a proliféré de manière spectaculaire, au point où c'est devenu une menace pour l’écosystème.

Rongeur ou pas ? (par William, le 06/07/2020)

Le lapin est-il considéré comme un rongeur ?Réponse de la rédaction : Non, le lapin n’est plus considéré comme un rongeur, il appartient à l’ordre des lagomorphes, qui comprend les lièvres, les lapins et les pikas.

L’usure des dents (par Kitoko, le 31/05/2020)

J'aime vos articles et documentaires. J’ai une question sur les dents du lapin : comment le lapin use ses dents ?Réponse de la rédaction : Les incisives du lapin poussent de 10 à 12 cm environ par an. Il use ses dents grâce notamment à son alimentation et son mode de vie. Comme son estomac n’est pas construit de manière à recevoir une grande quantité de nourriture, il doit grignoter toute la journée. Cela l’aide aussi à user ses dents. Les aliments qu’il mange ne sont cependant pas trop durs. Il peut passer des heures à mastiquer du feuillage et du foin, ou de la salade, par exemple, en réalisant des mouvements de va-et-vient horizontaux. Ce sont les mouvements latéraux de ses mâchoires engendrés par ce genre de nourriture ne nécessitant pas d’être broyée avant d’être ingérée qui favorisent une usure régulière des dents. Pour ce qui est des carottes, même si elles font le délice des lapins, elles ne sont pas très efficaces pour l’usure des dents, car elles ne sont que prédécoupées par les incisives et broyées ensuite par les molaires.

Vous aussi, laissez votre avis !