Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Où garer sa voiture en toute sécurité à l'aéroport de Roissy ?

L'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle est le plus grand aéroport de France, et près de 75 millions de voyageurs l'empruntent chaque année. Si vous en faites partie, vous pourriez avoir besoin de laisser votre voiture en sécurité jusqu'à votre retour. Voici les solutions existantes et leurs tarifs, pour ne pas se ruiner en parking.

Garer sa voiture à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle peut vite devenir un casse-tête, entre les prix variables des parkings officiels et le manque de places disponibles. Toutefois, venir avec son propre véhicule est souvent la manière la plus confortable de voyager et il existe des solutions pour vous permettre de laisser votre voiture dans un lieu sécurisé durant votre absence. On liste ici les différentes options envisageables et leurs coûts, pour vous faciliter la tâche.

Les parkings officiels de l'aéroport de Roissy

L'aéroport Roissy-Charles de Gaulle dispose de plusieurs parkings officiels, qui permettent d'accéder facilement aux différents terminaux. Une solution commode, mais qui peut rapidement coûter très cher.

Pour le Terminal 1, on trouve les parkings P1 (5 minutes à pied) et PR ECO (desservi par la navette CDGVAL). Les parkings les plus proches du Terminal 2 sont les PAB, PCD, PEF et PX Eco, qui permettent de rejoindre le terminal à pied ou en navette. Enfin, le Terminal 3 dispose de son parking P3, situé à 5 minutes à pied. Deux parkings plus éloignés, les PG et PW Eco, permettent de rejoindre le T2 grâce à une navette gratuite.

Tarifs et conditions
Les tarifs de parking de Roissy sont variables selon la nature du parking (couvert ou non), leur proximité avec les terminaux et le fait d'avoir réservé ou non votre place.

Voici quelques tarifs indicatifs pour un parking officiel (P1, PAB, PCD, PEF) en fonction de la durée de stationnement envisagée :


  • 39 euros de 12 heures à 24 heures.

  • 71 euros de 24 heures à 48 heures.

  • 93 euros pour 2/3 jours.

  • 115 euros pour 3/4 jours.

  • 20 euros supplémentaires par jour, au-delà de 4 jours.

  • Le stationnement dès 30 jours coûte 635 euros + 90 euros par semaine supplémentaire.

Pour les parkings dits "Eco" ou les plus éloignés, les tarifs seront de l'ordre de :


  • 26 euros pour 1 jour.

  • 70 euros pour 2/3 jours.

  • 95 euros pour 3/4 jours.

  • 115 euros pour 5 jours.

  • 140 euros pour 6 jours.

  • 160 euros la semaine.

  • 225 euros pour 2 semaines.

Ces tarifs ont de quoi entamer fortement un budget vacances, mais il existe des solutions alternatives pour se garer à Roissy pour moins cher.

Des parkings low cost à proximité

Les parkings alternatifs sont gérés par des sociétés privées. Ils sont sécurisés (par la vidéosurveillance), peuvent être couverts ou découverts, et la liaison avec les différents terminaux est assurée par une navette gratuite. Certains se trouvent à seulement quelques minutes de l'aéroport CDG, d'autres à plusieurs kilomètres, ce qui fait varier les prix.

C'est une option particulièrement intéressante – en termes de praticité et de coûts – pour s'assurer d'une place de parking durant votre séjour. Avec le service de chauffeur, on vous conduira à votre terminal à l'aller et on vous récupérera à votre retour pour vous ramener à votre véhicule, sinon vous n'aurez qu'à emprunter l'une des navettes qui fait la liaison régulièrement.

Ces parkings à bas prix sont ouverts 24h/24, pour qu'il n'y ait pas de contraintes d'horaire, et les tarifs sont très compétitifs par rapport à ceux des parkings officiels, avec des économies allant jusqu'à 70 %.

Certaines entreprises de parkings low cost proposent des prix dès 24 euros la journée, 50 euros la semaine et environ 100 euros pour 2 semaines de stationnement, en fonction du parking choisi et de sa localisation.

Garer sa voiture dans une ville desservie par le RER B

Pour rejoindre l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, il est aussi envisageable de prendre les transports en communs – bus et RER B – mais c'est loin d'être la solution la plus agréable, surtout si vous avez des bagages. En revanche, il est possible de se garer dans une ville desservie par l'un des arrêts du RER B, qui permet de rejoindre les trois terminaux de Roissy en descendant aux stations Aéroport Charles de Gaulle 1 (T1 et T3) et Aéroport Charles de Gaulle 2 (T2).

Vous devrez tout de même trouver une place dans la ville, dans une zone non-payante et sécurisée, ce qui peut être assez stressant, surtout si vous avez un avion à prendre. On vous déconseille donc cette solution.

Les parkings des particuliers

Des particuliers habitant dans les villes qui entourent l'aéroport (Sevran, Tremblay-en-France, Mitry-Mory, etc.) mettent parfois à disposition – moyennant paiement – une place de parking. Bien souvent, il faudra tout de même emprunter le RER B ou le bus pour rejoindre Roissy-CDG, à moins que la location comprenne également le trajet jusqu'à votre terminal.

C'est une solution particulièrement avantageuse en termes de prix, mais qui demande des recherches fastidieuses et qui n'offre aucune garantie de sécurité. De plus, les horaires des avions peuvent être problématiques si vous devez récupérer votre véhicule tôt le matin ou dans la nuit.

Les services additionnels des parkings de Roissy

Garer sa voiture dans un des parkings de Roissy – officiels ou alternatifs – permet de bénéficier de certains services additionnels, bien pratiques. Il est ainsi possible d'avoir recours à un voiturier qui se chargera de garer la voiture à votre place, de faire laver votre véhicule durant votre absence, d'accéder à un service d'emballage de bagages et parfois même de laisser ses clefs de voiture aux gestionnaires du parking, ce qui évite de les perdre pendant ses vacances.

Gardez en tête que pour bénéficier des tarifs les plus avantageux pour une place de parking à Roissy-Charles de Gaulle, il est fortement conseillé de la réserver aussi tôt que possible.

Publié le 01 août 2022

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question