Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Coloriste

En quoi cela consiste ?

Le coloriste est un spécialiste de la couleur. Son travail consiste à utiliser des encres et autres pigments pour obtenir exactement une couleur sur un support. L'objectif est alors généralement de satisfaire un client ou une demande interne en entreprise.

Cet expert commence à partir d'une demande ou d'un échantillon à reproduire. Il mélange ensuite divers composants afin de trouver par tâtonnement la recette qui lui donnera la bonne nuance de couleur qu'on lui a demandée. Une fois les bons dosages trouvés, il teste le tout sur le support cible et, si nécessaire, effectue quelques ajustements afin que tout soit comme ce que désire le client. Aujourd'hui, le coloriste travaille de plus en plus avec des outils informatiques qui l'aident à trouver la bonne formule, à créer des prototypes et à enregistrer ses formulations déjà trouvées.

Le coloriste travaille dans l'industrie, généralement dans les secteurs de l'imprimerie, du textile ou du packaging (emballage). Il peut également travailler dans un laboratoire de peinture.


Diplômes requis

Ce métier peut se préparer dès le baccalauréat en passant un Bac pro "Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers cartons" ou un Bac pro "Réalisation de produits imprimés et plurimédia". Pour mettre toutes les chances de son côté néanmoins, mieux vaut ensuite continuer avec un Bac+2 en décrochant, par exemple, un BTS "Pilotage de procédés", un BTS "Études de réalisation d'un projet de communication, option études de réalisation de produits imprimés", ou encore un BTS "Métiers de la chimie".

À noter qu'au-delà des connaissances académiques, le métier de coloriste requiert une sensibilité qui ne s'acquiert généralement qu'avec l'expérience de la pratique. On appelle cela "avoir l'œil".


Domaines ou qualités à travailler

Un coloriste possède de bonnes connaissances en chimie. Il connaît ainsi très bien les produits qu'il manipule ainsi que leurs interactions avec les matières (papier, carton, tissus, etc.). Il maîtrise également les techniques de coloration ainsi que les outils de colorimétrie (étude de la couleur). Par ailleurs, il doit posséder un certain sens artistique pour analyser les colorations au jugé pour ensuite les recréer.

Ce métier demande également quelqu'un de polyvalent qui peut intervenir à chaque étape de composition de la couleur, depuis sa conception à l'impression. Enfin, le coloriste est rigoureux, créatif et sait travailler en équipe. Il doit aussi être capable de supporter des conditions de travail assez rudes (bruits, odeurs, température élevée, etc.).

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs