Antipub détecté

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Insultes et gros mots : ça fait du bien !

Les gros mots, c'est vilain, mais à en croire des chercheurs britanniques qui se sont penchés sur la question, ils ont aussi leur utilité. Lancer des insultes à répétition aurait ainsi pour effet de nous rendre plus forts, et ce, dans tous les sens du terme !

C'est une équipe de psychologues de l'université anglaise de Keele qui a étudié de près le sujet. Dirigée par le Dr Richard Stephens, elle s'est attelée à identifier les effets positifs que jurer pourrait avoir sur nous. Plus particulièrement, les chercheurs se sont intéressés à l'état de désinhibition, c'est-à-dire à l'absence de retenue, ainsi qu'au manque de maîtrise de soi qui surviennent lorsqu'on se met à dire des grossièretés.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont fait passer différents tests à des volontaires. Ils ont alors comparé les performances des candidats selon qu'ils juraient ou non, et se sont aperçus que proférer des insanités faisait une différence. Par exemple, en utilisant un dynamomètre pour mesurer la force de préhension, les chercheurs ont constaté qu'elle augmentait lorsqu'un participant lançait des gros mots.

Dans une autre expérience, alors que les scientifiques demandaient aux volontaires de s'asseoir puis de se soulever de leurs chaises à deux mains, ceux qui disaient des gros mots parvenaient à rester plus longtemps que les autres dans cette position. Et les chercheurs de conclure que les insultes et les gros mots peuvent augmenter la force physique.

Lors d'une autre étude, il était demandé aux participants de gonfler un ballon virtuel à coups de clics. Le but du jeu : amasser des gains en le faisant gonfler le plus possible en sachant que s'il éclate, on perd tout. Il est alors apparu que les personnes à qui on a demandé de lancer des jurons en faisant l'expérience ont été plus imprudentes et ont pris plus de risques, comparativement à celles qui jouaient normalement sans jurer.

Finalement, selon le Dr Richard Stephens, les gros mots nous permettent de mieux maîtriser nos peurs ainsi que nos appréhensions au quotidien. Ils améliorent la confiance en soi et désinhibent certaines de nos limites afin de nous permettre d'être plus performants, à la fois physiquement et émotionnellement, quand cela est nécessaire.

Tous ces effets ne sont toutefois que temporaires et ne doivent pas éclipser une vérité : dire des gros mots à longueur de journée est non seulement vulgaire, mais aussi malsain. À éviter donc, quoi qu'on en dise !

Publié le 07 avril 2022

A lire ailleurs