Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Les paresseux savent-ils nager ?

Le paresseux, un animal originaire des forêts tropicales d'Amérique, est connu pour se déplacer très lentement et passer la majorité de sa vie accroché, à l'envers, dans un arbre. En fait, il ne descend de son arbre que pour deux raisons seulement : aller se soulager, une chose qu'il ne fait qu'une fois par semaine, et changer d'arbre.

Dans cet environnement et avec un tel mode de vie, il ne lui arrive donc que très rarement de lâcher sa branche pour descendre à terre, et encore plus rarement d'avoir à traverser une étendue d'eau. Et pourtant, contre toute attente, le paresseux est un très bon nageur !

Que ce soit alors pour traverser une rivière ou pour une petite baignade forcée dans la mer, il n'a franchement pas peur de l'eau et se révèle étonnamment habile lorsqu'il est immergé. Ces griffes recourbées fonctionnent comme des palmes et, alors qu'il est maladroit à terre, le paresseux peut se targuer d'avoir une brasse efficace et rapide. En tout cas, plus rapide que son déplacement à terre (3 fois plus vite en général) puisqu'il donne tout de même l'impression de nager au ralenti. Enfin, notez que le paresseux est également capable de retenir sa respiration pendant 40 minutes sous l'eau.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement POUR LA SCIENCE
Abonnement COMMENT ÇA MARCHE
Abonnement DOSSIER DE L'ART
Abonnement SCIENCES HUMAINES
Abonnement LIRE
Abonnement ARKEO JUNIOR