Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment les oiseaux et les poules n'écrasent pas leurs œufs en les couvant ?

Les oiseaux, une classe de vertébrés à laquelle appartiennent les poules, ont une anatomie spéciale favorisant le vol. Cela passe par un corps aérodynamique, une musculature spécifique et un corps léger au squelette composé d’os creux. Cela permet aux oiseaux d'être très légers pour leur taille : 300 grammes pour un pigeon, 300 grammes aussi pour un perroquet et 600 grammes à 1 kg pour une poule si elle n'est élevée ni pour sa chair ni pour ses œufs. Ce poids plume leur permet de couver leurs œufs sans les écraser.

Mais ce n'est pas tout : les œufs ont également une structure spéciale qui les rend plus solides qu'ils en ont l'air. Il suffit de tenir un œuf de poule par les sommets entre le pouce et l'index et de tenter de le serrer fort pour se rendre compte qu'il résiste très bien à la pression.

Enfin, il faut savoir aussi que, tout bêtement, les oiseaux font attention quand ils couvent : ils ne marchent pas dessus et ne portent pas tout leur poids sur les œufs. Mais même avec tout ça, il arrive qu'un œuf se brise avant maturité, preuve qu'un accident peut très bien arriver.

Publié le 18 août 2018

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SCIENCES HUMAINES
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement LES CAHIERS DU CINÉMA
Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement LE PETIT LEONARD
Abonnement COMMENT ÇA MARCHE