Antipub détecté

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Les éponges de cuisine sont-elles recyclables ?

La plupart des éponges sont aujourd’hui synthétiques, fabriquées à partir de pétrole transformé en mousse de résine. Dit autrement, elles sont en plastique. Toutefois, “plastique” n’est pas systématiquement synonyme de “recyclable”.

Déjà, si votre éponge de cuisine possède une surface abrasive (le fameux grattoir vert), elle n’est d’office pas recyclable à cause de la composition de cette dernière (titane et oxyde d’aluminium en règle générale). Ensuite, il faut regarder l’emballage de l’éponge et chercher le petit logo formé par 3 flèches en triangle et un chiffre au milieu. Il indique le type de plastique utilisé pour fabriquer l’objet. En France, seuls les numéros 1 et 2 sont recyclables au niveau des particuliers, auquel s’ajoutent les bouchons de bouteilles (numéro 5). Autrement dit, si votre éponge possède le bon marquage, il est recyclable, sinon, il ne l’est pas.

Néanmoins, si le critère écologique est important dans le choix d’une éponge de cuisine, sachez que plusieurs alternatives existent. Il y a tout d’abord l’éponge en cellulose ou en coton et cellulose, des matières biodégradables et même compostables. Il y a également les fameux tawashi que l’on peut se fabriquer soi-même avec, notamment, de vieilles chaussettes en coton. On peut également fabriquer une éponge tout court avec deux carrés de toile de jute et deux carrés de tissu éponge. Enfin, il y a la solution des éponges en luffa, 100% écologique.

Publié le 02 août 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question