Antipub détecté

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Une course à -53°C, le record du marathon le plus froid du monde

Un marathon est déjà une épreuve exigeante en soi, mais en Sibérie, les organisateurs du "Pole of Cold Marathon" ont décidé de monter la barre encore plus haut : courir par moins 53 degrés !

La Sibérie est une province de la Russie située tout au nord du pays. Comme il s’agit d’une région proche du Pôle Nord, il est normal qu’il y fasse froid, très froid même si l’on parle de la Iakoutie, l’une des contrées les plus septentrionales de la province. C’est pourtant là-bas, dans le village d’Oïmiakon plus précisément, qu’a lieu en janvier le "Pole of Cold Marathon", une compétition vraiment pas comme les autres. L’objectif : réussir à terminer une course dans un froid mordant.

Le 21 janvier 2022, 65 participants internationaux étaient donc venus braver la neige et le froid à Oïmiakon. Les plus braves étaient venus courir un marathon complet (42,195 km), mais vu l’âpreté des conditions de course, les organisateurs ont également prévu des distances plus courtes, à savoir un "simple" semi-marathon, une course de 10 km et même une de 5 km. Peu importe la distance néanmoins, chaque épreuve demande de s’armer d’un grand courage, car au mois de janvier, les températures ne se font pas prier pour descendre en dessous de -40°C dans le village. Pire, au moment du départ ce jour-là, le thermomètre a fini par afficher -53°C !

Heureusement, tous les coureurs s’étaient préparés à affronter le froid polaire et aucun accident majeur n’est venu entacher les épreuves. Le grand vainqueur du marathon est le Russe Vasily Lukin, enseignant à l’Institut de l’éducation physique et du sport de Churapcha, une localité de la Iakoutie. Malgré le froid intense, il a réussi à boucler ses 42 km et quelques en 3 heures et 22 minutes seulement. À titre de comparaison, le temps moyen pour terminer un marathon dans des conditions normales est de 4 heures et 21 minutes ! Chez les dames, la victoire est revenue à Marina Sedalischeva, une autre coureuse locale, qui a terminé son marathon en 4 heures et 9 minutes.

Bien que sur le papier, cette édition 2022 du "Pole of Cold Marathon" soit la course la plus froide du monde, rien ne dit encore que le livre Guinness des records le reconnaîtra comme tel. Pour l’instant, ce titre revient à l’édition 2001 du "Siberian Ice Marathon" qui a eu lieu à Omsk, en Sibérie également. Durant cette course, les coureurs ont eu à affronter une température de -39°C.

Publié le 29 mars 2022

A lire ailleurs