Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

C'est prouvé, la taille de notre cerveau a rétréci !

Nous avons l'impression que notre civilisation actuelle est la plus développée, capable d'innovations continues et de découvertes folles. Pourtant, une étude prouve que le cerveau humain était plus gros il y a 3 000 ans !

C'est dans une étude menée par une équipe de chercheurs américains et publiée dans la revue Frontiers qu'on apprend que le cerveau humain aurait été environ 10 % plus gros, il y a quelques millénaires de cela. La perte, qui s'est faite au cours des 5 000 à 3 000 dernières années, serait équivalente à la taille d'un citron vert ou de quatre balles de ping-pong. Mais qu'est-ce qui explique cette diminution conséquente ?

Selon Jeremy DeSilva, professeur de paléoanthropologie et auteur principal de l'étude, la taille du cerveau a augmenté pendant 6 millions d'années et elle serait restée à peu près égale pendant 150 000 ans, jusqu'à connaître une décroissance. Si nos ancêtres avaient une matière grise plus développée, c'est tout simplement lié à l'Histoire et à l'apparition de "sociétés complexes" (comme on a pu les désigner a posteriori), il y a 3 500 à 4 500 ans.

À l'époque, les échanges interpersonnels et les connexions entre les peuples ont permis des créations totalement nouvelles et des innovations marquantes. On pense à l'invention de l'écriture dans sa forme primitive, de la médecine en Mésopotamie, aux merveilles de l'Égypte Antique caractérisées par une architecture innovante et par l'utilisation des mathématiques, ou encore aux premières dynasties de la Chine. Les exemples sont nombreux pour ces périodes d'émulation entre des esprits brillants, où la résolution d'un problème passait par la communication de groupe.

Comme l'explique Jeremy DeSilva, il y a une analogie à faire avec les fourmis, « insectes ultra sociaux », qui mettent en commun leurs capacités pour « concevoir de grandes choses ». En somme, la vie en communauté, couplée à la nécessité de partager des réflexions pour faire avancer la société, aurait permis au cerveau humain d'atteindre son apogée en termes de taille.

Ensuite, comme le confirme l'analyse de fossiles anciens et modernes, la taille du cerveau a diminué peu à peu et les raisons semblent diverses : l'utilisation croissante de la technologie pour nous épauler, qui limite la réflexion humaine (comme l'IA Chat GPT), le manque de communication véritable induite par les principaux réseaux sociaux, ou des défis moins importants à relever pour la société que ceux rencontrés par les peuplades du passé.

Attention donc à ne pas trop se laisser aller, pour ne pas ressembler à Mindy, notre nous du futur terrifiant !

Publié par Mickael, le 22 septembre 2023