Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Le lézard

Espèce non menacée

Description physique

Les lézards sont des petits reptiles appartenant à l’ordre des squamates, qui regroupe les reptiles qui changent régulièrement de peau. Ils ont 4 pattes portant chacune 5 doigts, une longue queue et le corps recouvert d’écailles. Il en existe plus de 4 000 espèces, de tailles variées, allant de moins de 2 cm pour le gecko sphaerodactylus, à plus de 3 m de long pour le dragon de Komodo. Mais de manière générale, la plupart des lézards font environ 30 cm de long.

La couleur de leur peau varie également beaucoup, en fonction des espèces : brun, gris, beige, jaune, orange, vert, multicolore, etc. Mais de manière générale, leur couleur est liée à leur milieu de vie, car elle participe à leur capacité à se fondre avec la nature, pour mieux échapper aux prédateurs. Donc ceux qui habitent les déserts tendent vers le brun, tandis que ceux qui vivent dans les forêts sont plutôt verts.

Son lieu de vie

Les lézards sont présents dans tous les continents, hormis l’Antarctique, et vivent généralement dans les régions au climat chaud et sec. Certaines espèces sont très présentes à proximité des habitations. C’est le cas notamment du lézard des murailles, très répandu en Europe.

Son alimentation

La plupart des lézards sont carnivores, et se nourrissent de petits invertébrés, principalement des insectes : araignées, chenilles, criquets, papillons, vers de terre, etc. Certaines espèces consomment également des végétaux ou des fruits, tandis que d'autres lézards de plus grande taille dévorent de petits reptiles et mammifères. Une minorité d’espèces est herbivore.

Sa reproduction

Dans la plupart des cas, l’accouplement est précédé d’affrontements entre les mâles. Les rapports de la femelle avec les œufs qu’elle a pondus dépendent des espèces de lézards. Généralement, elle abandonne ses œufs après la ponte. Chez certaines espèces, elle reste près de ces œufs. Chez d’autres lézards, les œufs sont incubés dans le corps de la femelle jusqu’à ce que les petits soient complètement développés.

Son espérance de vie

Hormis le dragon de Komodo qui a une longévité exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 50 ans, la plupart des lézards vivent 10 ans au plus.

Le cri du lézard

Les lézards émettent des sifflements ou des claquements.

Signes particuliers

Les lézards n’ont pas de pores sur la peau, et ne transpirent donc pas.
Certains lézards font usage d’un moyen de défense particulier face au danger, appelé autotomie. En effet, ils sont capables de perdre volontairement leur queue si cela peut leur permettre de se défaire de l’emprise d’un prédateur. Même séparée du reste du corps, la queue va continuer de bouger pour faire diversion pendant que le lézard se met à l’abri. Une nouvelle queue va repousser mais celle-ci ne pourra plus tomber.

1 commentaire

A lire ailleurs

1 commentaire

Mais que fait-il en hiver ?
Genny, le 06/01/2022

Bonjour, merci pour cette description, j'aurais aimé découvrir ce que font les lézards communs en hiver, car ils disparaissent mystérieusement de mes murets qu'ils fréquentent assidûment pendant les belles saisons.Réponse de la rédaction : Eh bien, ils hibernent, tout simplement. En hiver, les lézards se cachent dans un endroit sûr. Engourdis par le froid, ils ne bougent presque plus, ne mangent plus, leur cœur et leur respiration sont au ralenti. Certaines espèces peuvent sortir de cette léthargie dès les premiers rayons doux de janvier ou février pour se réchauffer au soleil.

Vous aussi, laissez votre avis !