Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le bilby

Vulnérable

Description physique

Le bilby est un marsupial aux airs de lapin et de souris. Avec ses grandes oreilles et son museau fin et allongé, il est aussi connu sous le nom de "bandicoot lapin". Un bilby adulte mesure entre 30 et 60 cm pour un poids allant de 600 grammes à 2,5 kilos. Chez cette espèce, les mâles sont plus lourds et plus grands que les femelles.

Dans son dos, la fourrure soyeuse du bilby est parfois beige, parfois grise avec des reflets bleutés. Elle est toutefois blanche sur son ventre et à l'intérieur de ses pattes. La base et surtout le bout de sa queue sont aussi blancs, et entre les deux se distingue une partie noire. Ses oreilles, par contre, sont dépourvues de poils et, signe de son appartenance à la famille des marsupiaux, ses pattes arrières sont développées à la manière de celles des kangourous, toutes proportions gardées bien sûr.

Son lieu de vie

Ce marsupial vit uniquement en Australie où il a une préférence particulière pour les grandes étendues semi-désertiques. Pour survivre à la forte chaleur régnant dans ces régions arides, le bilby creuse de profonds terriers (jusqu'à 3 mètres de profondeur) et ne sort que la nuit pour se nourrir.

Son alimentation

Le bilby est omnivore et se nourrit tant d'insectes, de larves et de petits animaux (araignées, lézards, etc.), que de graines, de fruits, de bulbes ou même de champignons.

Sa reproduction

Il n'y a pas de saison des amours chez les bilbys, mais généralement, les accouplements n'ont lieu que lorsque la nourriture est suffisante (le plus souvent, après une pluie). Les mâles ne s'accouplent qu'avec des femelles de même rang qu'eux ou de rang moins élevé, et il arrive qu'une femelle rejette un mâle s'il est de rang inférieur à elle. La gestation dure ensuite 14 jours, puis la larve marsupiale s'installe dans la poche ventrale (marsupium) de sa mère où il va continuer à grandir pendant 75 jours. Généralement, une portée compte 1 ou 2 petits, 4 au maximum.

A noter que la période de gestation du bilby (2 semaines) est la plus courte de tous les mammifères.

Son espérance de vie

Un bilby peut vivre 6 à 7 ans dans la nature. En captivité, 10 ans semble être le maximum.

Le cri du bilby

Le cri du bilby est à mi-chemin entre le grognement et le couinement.

Signes particuliers

Le bilby a une mauvaise vue. Pour la compenser, il a non seulement développé une super ouïe, mais également un super odorat.

Si, comme tous les marsupiaux, le bilby possède bien un marsupium, celui-ci est inversé (il s'ouvre vers le bas). Cela permet à la mère d'épargner poussières et gravats à ses petits lorsqu'elle creuse des galeries ou quand elle cherche à manger en grattant le sol de ses griffes.

Le bilby ne boit que très rarement, voire jamais d'eau. En effet, très bien adapté au milieu aride, ce petit animal parvient à couvrir ses besoins en eau grâce uniquement à celle contenue dans son alimentation.

Statut de préservation

Espèce protégée, le bilby est aujourd'hui considéré comme menacé (classification "VU" pour "vulnérable" par l'Union internationale pour la conservation de la nature). Les raisons de son déclin sont multiples : la multiplication des prédateurs (chats sauvages, renards, dingos, etc.), la concurrence des espèces importées, à la fois sur les territoires et sur la nourriture (le lapin notamment), la chasse et le braconnage, ou encore l'extension de l'agriculture et de l'élevage qui réduit encore plus son territoire. Résultat, alors qu'elle prospérait autrefois sur 70% du territoire australien, la population de bilbys compte aujourd'hui moins de 10.000 individus.

A lire ailleurs