Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Fiche métier : Architecte d'intérieur

En quoi cela consiste ?

Un architecte d’intérieur est aussi appelé un décorateur d’intérieur, bien que ce dernier n'ait pas forcément les diplômes requis. Le travail de l'architecte d'intérieur consiste à aménager l'espace d'une maison ou d'un bureau, en jouant sur les couleurs, les matières, les volumes, les lumières, le mobilier... Il intervient dans les logements après leur construction ou en rénovation. Il prend note des besoins du client, évalue le budget et les contraintes techniques. Il propose une esquisse d’un projet et après validation, il coordonne la mise à exécution de son plan.

Diplômes requis

Il existe plusieurs formations et de nombreux écoles d'architecture intérieure.
Le BTS (brevet de technicien supérieur) design d’espace, dure deux ans après le bac. Il permet de devenir un technicien de l’agencement de l’espace.
Le DMA (diplôme des métiers d’art) est accessible après un bac STD2A appliqués, un BT ou un bac général suivi d’une année de mise à niveau.
La reconnaissance du Conseil Français des Architectes d’Intérieurs (CFAI), délivrée par une douzaine d’écoles en France, est la clé pour accéder à ce métier.

Domaines ou qualités à travailler

L'histoire, le dessin, l'art, l'informatique, le français, les maths... mais aussi la communication, l'économie. Un architecte d’intérieur doit posséder un certain goût artistique, être créatif et connaître l'histoire de l'art. On attend aussi de lui qu’il soit un bon communicant puisque son travail l’amène à parler et discuter directement avec les clients. La polyvalence est nécessaire pour faire face à différentes sortes de situations. Un bon sens commercial et la maîtrise des logiciels d'infographie sont des atouts majeurs.

Rencontre avec...

Maurice Padovani, architecte d'intérieur à Marseille

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
Je n'ai jamais réellement eu l'idée de faire ce métier. Une expérience douloureuse dans l'enseignement m'a poussé à chercher une autre voie. Un goût permanent pour le mobilier et l'architecture, des rencontres m'ont un jour amené à répondre à une sollicitation, sans avoir ni qualification ni compétence, mais avec une solide volonté et un entourage qualifié.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Avec un ami architecte fraîchement diplômé, j'ai dessiné et conçu plusieurs séries de meubles dont la dernière a été photographiée par un professionnel. Un client de celui-ci a remarqué notre travail, nous a contacté et nous a proposé la création d'un concept de boutique pour une franchise de vêtements masculins. Resté seul après le départ de mon associé, j'ai alors conçu dix boutiques par an à travers tout le territoire, pendant quatre ans. Je suis donc entièrement autodidacte.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
Les problématiques toujours renouvelées, l'excitation de la création, puis de la matérialisation des concepts et des idées. Parfois les rapports humains sur les chantiers, avec les clients, les rencontres.
Ma pratique du métier se nourrit au quotidien de tout ce que peuvent apporter les arts graphiques et les arts plastiques, le cinéma, l'univers du numérique. Bref, c'est un métier en prise avec le réel immédiat, mais aussi avec l'histoire du monde.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Sans hésitation, la précarité, absolue et permanente. Mais aussi parfois la dureté du milieu des entreprises. Les risques sont de plus en plus importants sur le plan juridique, avec une obligation de résultat, qui peut provoquer des stress très violents. Et les contraintes administratives et règlementaires, elles aussi en constante progression, ressenties par tout un chacun comme des freins souvent intolérables, voire des absurdités.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Il y a forcément des débouchés puisqu'il faut toujours aménager les espaces de travail et les espaces de vie. Mais les assurances professionnelles compliquent notre travail : les diplômes d'architecte d'intérieur actuellement délivrés par toutes les écoles publiques et privées ne permettent plus d'exercer ce métier en indépendant. En effet, ces assurances ne couvrent plus les risques liés aux travaux sur les structures. Un architecte d'intérieur ne peut donc plus exercer son métier s'il ne l'exerce pas au sein d'un cabinet d'architecture dont le responsable légal est diplômé par le gouvernement (architecte dplg). Ou alors ses prestations se feront à ses risques et périls.

Son site internet : www.padovani.fr

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement COURRIER CADRES