Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment se fait-il que les os ne se décomposent pas lorsqu'ils sont enterrés ?

Pour commencer, soulignons une nuance : les os ne se décomposent pas, ils s’altèrent. En effet, mis à part une petite part organique qui, effectivement, se décompose, les os sont formés de minéraux qui, plutôt, s’altèrent.

Ensuite, il est faux de penser que, s’ils sont enterrés, les os ne disparaissent pas. Ils finissent bel et bien par tomber en poussière, mais à un rythme différent. En effet, des os exposés à l’air libre ne mettront guère plus de 2 à 3 ans pour disparaître complètement. Sous terre par contre, le phénomène est plus lent, voire très lent, et ce pour de multiples raisons.

Tout d’abord, ils y sont protégés de la pluie qui peut les dissoudre petit à petit ou les faire éclater au moment du gel. Ensuite, ils peuvent profiter de la nature du sol pour limiter leur altération. Un sol basique par exemple, c’est-à-dire au pH supérieur à 7 (idéalement, 8,1 minimum), préserve les os. Mieux, si ce sol est riche en minéraux susceptibles de cristalliser, il peut même transformer ces os en fossiles qui peuvent alors durer jusqu’à plusieurs millions d’années. Enfin, s’ils ont été enterrés dans un endroit sec ou constamment froid, les os seront aussi préservés plus longtemps.

A la toute fin néanmoins, sauf cas rares, les os finissent toujours par disparaître, victimes de phénomènes d’altération géologique. Citons la fragmentation, le désengrènement (morcellement sous action mécanique), ou même l’enfoncement du sol qui va les broyer, une action qui va tout de même demander une à plusieurs centaines de milliers d’années.

Publié le 02 août 2021

A lire ailleurs

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question