Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Lego mise sur la brique recyclée pour ses futures créations

En accord avec la transition écologique annoncée en 2015, la marque LEGO présente un premier prototype de brique fabriquée à partir de bouteilles plastiques recyclées.

La firme danoise, deuxième constructeur de jouets au monde (derrière Mattel), s'est donné pour mission en 2015 de substituer peu à peu les matériaux de fabrication des pièces de LEGO pour les remplacer par des matières écoresponsables d'ici à 2030.

Après plus de 250 tests avec des variantes de plastique PET (polyéthylène téréphtalate), pour parvenir à concevoir une brique qui respecte à la fois les exigences de résistance, de sécurité et de jeu, et qui puisse s'imbriquer sans mal avec les anciens modèles, LEGO semble avoir trouvé la solution avec ce premier prototype de brique en plastique recyclé.

La brique nouvelle génération sera conçue à partir de bouteilles de plastiques recyclées et fournies par des entreprises américaines, en accord avec les normes établies par l'US Food & Drug Administration (EDA) et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Avec une seule bouteille de plastique combinée à des additifs de renforcement, il serait possible de fabriquer environ 10 petites briques de 2 x 4 cm.

Pour le moment, la formule de ce prototype est en attente de dépôt de brevet, et des phases de test et de validation feront suite à la phase de production pilote, ce qui permet d'affirmer que ces briques écologiques ne seront pas disponibles immédiatement. Toutefois, LEGO réaffirme ainsi sa volonté d'éliminer le plastique à usage unique de ses boîtes.

En 2018, la marque avait commencé à produire des petites pièces (surtout des accessoires pour les personnages ou des éléments de décors) à partir de plastique végétal issu de la canne à sucre. Cependant, cette matière écoresponsable n'est pas suffisamment solide pour la fabrication des fameuses briques LEGO, qui sont généralement manipulées bien plus souvent et soumises à plus de pression que les petits arbres, les brins d'herbe ou les épées qu'on peut notamment apercevoir sur le plus grand diorama LEGO du monde.

L'une des marques de jouets les plus appréciées, autant par les petits que par les plus grands, profite donc de ses excellents résultats financiers (portés notamment par le confinement de 2020) pour investir sur le futur.

Publié le 17 septembre 2021

A lire ailleurs