Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Confinement, élu mot de l'année 2020

Le dictionnaire anglais Collins publie une liste des mots les plus utilisés en cette année 2020 et on constate que les termes liés au coronavirus sont très présents.

Collins est un dictionnaire d'anglais (entre autres) en ligne qui s'est amusé à répertorier les mots les plus couramment utilisés en 2020, pour établir une liste de 10 termes populaires cette année. Sans surprise, les habitudes de langage ont été influencées par la situation sanitaire mondiale et le mot de l'année n'est autre que "Confinement" (Lockdown). Il a été utilisé plus de 250 000 fois en 2020, contre seulement 4 000 utilisations en 2019.

On constate que ce n'est pas le seul terme faisant référence à la Covid-19 devenu soudainement populaire. En seconde place des mots liés à la crise, on trouve "Coronavirus", évidemment, suivi de près par "Key Worker" – désignant les employés essentiels au fonctionnement d‘une entreprise – qui s'empare de la 4e position. On trouve aussi "Furlough" qui s'apparente au chômage technique (en 5e place), "Self-isolate" (signifiant confiné) en 6e position et "Social Distancing" (la fameuse distanciation sociale) juste derrière.

Mais quelques surprises sont présentes dans cette liste, et font la part belle à des mouvements retentissants en 2020, avec l'acronyme "BLM" (pour Black Lives Matter) qui s'est répandu sur les réseaux sociaux durant les protestations anti-oppression à travers le monde et qui occupe la seconde place de ce classement.

Les autres mots les plus populaires sont "TikToker" (9e), du fait de la popularité croissante du célèbre réseau social pour jeunes et des polémiques concernant son interdiction potentielle aux États-Unis, et le terme "Mukbang" (10e), en raison de la diffusion à l'international de ce mouvement sud-coréen qui consiste à regarder des youtubeurs en train d'avaler de vastes quantités de nourriture.

Enfin, le 8e mot de cette liste pourra surprendre ceux qui ne s'intéressent pas à la vie mondaine de la couronne britannique, puisqu'il s'agit de "Megxit" ! Détournement du terme Brexit qu'on aurait imaginé retrouver dans cette sélection, ce mot désigne la volonté de Meghan Markle et de son époux le Prince Harry de s'éloigner de la famille royale et des contraintes qui l'accompagne.

Espérons que les mots de l'année 2021 soient moins orientés crise sanitaire et plus tournés vers le bonheur et la santé !

Publié le 24 novembre 2020

A lire ailleurs