Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment sont apparus les gros mots ?

Les gros mots sont d’une manière générale employés pour apporter plus de poids à ce que l’on veut exprimer. Que ce soit l’étonnement, la joie ou la colère, l’emploi de gros mots a toujours permis d’appuyer ses propos d’une forte intensité. Cela vient de leur origine commune à tous : braver des interdits pour marquer son indépendance d’esprit, pour ne pas se laisser faire, en bref, pour être un rebelle.

L’exemple le plus simple reste la religion. La plupart des jurons connus ayant un rapport avec la religion sont apparus à une époque où l’Église avait encore une forte autorité sur la société. Ainsi les exclamations « palsambleu » ou encore « morbleu » sont autant de défis lancés à l’autorité de l’Église (Dieu étant remplacé par bleu).

La même logique est applicable sur la formation des autres types de jurons. On peut dire qu’ils sont apparus parce qu’il était alors mal vu, voire interdit, de prononcer certains mots ou même de faire allusion à certaines parties du corps. Comme toujours dans ces cas-là, il y a toujours un petit malin pour inventer, par défi, une interjection qui deviendra plus tard un gros mot.

S'il est grossier et donc déconseillé d'utiliser des gros mots, c'est parce que cela peut choquer certaines personnes, mais aussi parce que leur usage (et surtout leur non-usage) témoigne d'un degré de distinction. Le sentiment que l'on ressent en entendant un gros mot est donc vraiment une question d'éducation et de culture.

5 commentaires

L'homme va trop loin (par Romain, le 24/09/2017)

Non, mais sérieusement, on est en 2017, et les tous les humains disent des gros mots, même les petits de 5 ans !

Attention ! (par Alexis, le 05/04/2017)

Ce n'est pas bien de dire des gros mots.

Critique des gros mots (par F646, le 14/02/2017)

Je hais les gros mots, ça pollue ma vie.

Barbara (le 12/07/2014)

Les gros mots ce n'est pas bien

Sissi (le 06/01/2014)

Ca veut dire quoi quand on te dit que tu es une berchère ? Réponse de la rédaction : je ne connais pas cette expression.

Vous aussi, laissez votre avis !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SOCIETY
Abonnement SCIENCE MAGAZINE
Abonnement ARKEO JUNIOR
Abonnement POUR LA SCIENCE
Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement MICRO PRATIQUE