Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le desman des Pyrénées

Vulnérable

Description physique

Le desman des Pyrénées, appelé aussi rat-trompette, est un petit mammifère semi-aquatique trapu, mesurant 25 cm de long (avec la queue qui mesure, à elle seule, la moitié) et pesant de 50 à 60 g. Il ressemble beaucoup à une taupe, avec de petits yeux, des oreilles cachées dans sa fourrure et un pelage épais. Il est de couleur gris-brun sur le dos et gris-blanc sur le ventre.

Il est surtout caractérisé par un museau allongé en forme d’une longue trompette flexible et raide, ainsi que par une longue queue, ressemblant à celle d’un rat, aplatie à son extrémité et recouverte de poils. Ses pattes avant, palmées, sont très petites par rapport à celles de derrière, qui sont aussi munies de palmes mais avec de longues griffes. On ne remarque pas de différence entre un mâle et une femelle, si ce n’est que la femelle est un peu plus grosse.

Son lieu de vie

Comme son nom l’indique, on peut trouver le desman dans les Pyrénées, aussi bien au niveau de la mer qu’en altitude (jusqu’à 2600 mètres). Il fréquente les marais, les lacs artificiels et naturels d’altitude, et notamment les petits cours d’eau avec débits constants, fonds recouverts de cailloux et berges herbeuses, où le desman des Pyrénées installe son terrier. Celui-ci est une cavité, souvent creusée par d’autres espèces. Mais l'animal passe presque tout son temps dans l’eau.

Son alimentation

Le desman des Pyrénées se nourrit essentiellement d’insectes aquatiques et de larves enfouies au fond de l’eau. Il a un grand appétit, et quotidiennement, il a besoin de plus d’un tiers de son poids en nourriture. Ayant une très mauvaise vue, il repère ses proies au fond des cours d’eau grâce à ses sens tactiles et olfactifs.

Sa reproduction

Le desman des Pyrénées est mature sexuellement en moins d’une année. Il se reproduit généralement entre février et mai, cela dépend de la température et de l’altitude. La période de gestation est estimée à 30 jours. La femelle peut avoir jusqu’à 3 portées par an, 5 petits par portée, au maximum. Le mâle est monogame.

Son espérance de vie

L’espérance de vie du desman des Pyrénées (mâle et femelle) est de 3 à 4 ans.

Le cri du desman des Pyrénées

Mammifère généralement silencieux, le desman des Pyrénées peut émettre divers sons dans certaines circonstances, tels que des bruissements, des petits cris, des cris stridents…

Signes particuliers

Le desman des Pyrénées a un mode de vie très discret. Il a très peu de relations avec l’homme. C’est un animal qui n’a été découvert qu’en 1811 et qui reste mystérieux encore à ce jour, ce qui fait que les scientifiques possèdent peu d’informations en ce qui le concerne.

C’est une espèce fragile et particulièrement sensible, surtout à cause de la construction de barrages, l’aménagement des rivières, la pollution et les loisirs aquatiques. On estime que l’aire de sa répartition, en France, a chuté de 60% en 20 ans. Il est considéré comme le plus gros insectivore aquatique, le plus mystérieux et le plus rare mammifère de France.

A noter qu'il n’existe que deux espèces de desman dans le monde : celui des Pyrénées et celui qui vit en Russie.

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHIENS