Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Le melon et le bachelier : l'histoire hilarante d'un candidat au bac

Il existe différents types de bacheliers : les stressés, ceux qui sont sûrs d'eux, les concentrés sur leur sujet... Mais un élève vient d'ajouter une catégorie : ceux qui apportent un melon à leur épreuve !

Le 15 juin 2022 se tenait l'épreuve de philosophie du Bac, au cours de laquelle les élèves de Terminale étaient invités à s'interroger sur un sujet, durant 4 heures. Pour ne pas perdre en lucidité, il est de coutume d'apporter un snack afin de grignoter lorsque la faim se manifeste. Il s'agit généralement d'une barre chocolatée ou protéinée, de quelques friandises, voire d'un petit sandwich. Mais un élève a innové, en se présentant avec un melon entier.

Incrédule, le surveillant n'a pas résisté à la tentation de Twitter : « Je croyais avoir tout vu pour les surveillances du bac, mais le candidat qui pose un melon complet sur sa table en pleine épreuve, c'est une première ». À cet instant, il est loin de se douter que son tweet va déchaîner les passions.

Débute alors un fil de conversation qui va passionner les internautes durant 4 heures. D'abord, le surveillant se demande « Comment il va le manger ? Le truc n'est pas coupé ni rien ! » Quand il le voit sortir un couteau en bois jetable et un petit mouchoir pour ne pas salir la table, puis enlever délicatement les pépins, le suspense est à son comble et l'auteur des tweets - tout comme les commentateurs - n'a qu'une hâte : savoir ce qu'il va advenir du melon.

Les tweets se poursuivent, et l'impatience se fait sentir : « MAIS TU VAS LE MANGER OUI TON MELON ? » comme en atteste ce tweet publié à 9h12. À peine plus de 15 minutes plus tard, l'élève entame la découpe du melon et, contre toute attente – les sceptiques étaient nombreux à douter de la capacité du couteau jetable à trancher le melon – il parvient à découper une fine tranche qu'il mange en toute quiétude.

L'odeur envahit la salle et le surveillant lutte, car il "déteste le melon" et qu'il lui faut rester sérieux. Il reste 2h30 d'épreuve et une question est au bout de toutes les lèvres : va-t-il terminer son fruit avant de rendre sa copie ? À 10h30, un tiers du melon a été consommé, en trois tranches, et l'étudiant reprend sa rédaction, ce qui permet au pion de saluer la discipline du jeune homme.

L'élève termine son travail et rend sa copie, sans manger plus de melon. Le surveillant se questionne alors sur la manière dont il va emporter les restes. La réponse arrive quelques minutes plus tard, avec une attitude à la hauteur des attentes de tous : « Il l'a juste pris par la main et est sorti tel un prince. Ainsi se conclut la saga du melon ». On imagine facilement les applaudissements de soulagement et d'admiration de tous ceux qui ont suivi la conversation.

Une chose est sûre : si le sujet de philosophie avait concerné l'audace, l'élève au melon aurait certainement mérité un 20/20 !

Publié le 23 juin 2022

A lire ailleurs