Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Quelle est la définition correcte d’un composé organique ?

Il existe deux grands types de composés en chimie, ce sont les composés organiques et les composés inorganiques.

Le terme "organique" renvoie à la présence de carbone dans le composé, le carbone étant le dénominateur commun de tous les êtres vivants. Mais pour mériter le titre de composé, ce carbone doit très logiquement ne pas être seul et être lié à au moins un autre élément chimique différent. Pas n'importe lesquels par contre puisque si l'on veut que le composé soit organique, les seuls éléments chimiques pouvant accompagner le carbone sont :

> l'azote ;
> le souffre ;
> le phosphore ;
> le chlore ;
> le brome ;
> l'iode ;
> le fluor ;
> l'oxygène ;
> l'hydrogène ;
> le silicium.

Autre condition pour que l'on puisse parler de composé organique : les liaisons entre les atomes doivent être des liaisons covalentes, c'est à dire avec 2 électrons communs pour chaque duo d'atomes. Voilà pourquoi le dioxyde de carbone (CO2) et le monoxyde de carbone (CO) ne sont pas considérés comme des composés organiques en dépit de la présence de carbone et d'oxygène : les liaisons qu'on y trouve ne sont tout simplement pas covalentes.

Publié le 07 septembre 2019

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement PLAISIRS DE PEINDRE
Abonnement COSINUS
Abonnement COMMENT ÇA MARCHE
Abonnement SO FILM
Abonnement HISTORIA
Abonnement TECHNIKART