Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment l'informatique a-t-elle vu le jour ?

Le mot « informatique » est né de la combinaison de deux mots : information et automatique. Ce qui signifie qu’à l’origine, l’informatique est vu comme le traitement automatique de l’information.

Suivant cette définition, on peut affirmer que l’informatique a existé bien avant l’apparition des premiers ordinateurs, plus précisément avec les premiers concepts sur la programmation. De Joseph Jacquard et son métier à tisser utilisant des cartes perforées (souvent considéré comme un ancêtre de l’ordinateur), à George Boole, père de la logique moderne et de sa structure algébrique, en passant par Ada Lovelace qui écrivit le premier algorithme au monde destiné à être lu sur une machine (environ 100 ans avant l’apparition du premier ordinateur), plusieurs inventeurs et mathématiciens conceptualisèrent l’idée d’une machine traitant automatiquement des tâches sans intervention humaine. Cette période est située vers le milieu des années 1800.

Au fil des découvertes et de l’évolution des techniques, on a vu ensuite l’informatique continuer sa course vers la mécanographie avec des appareils stockant des informations sur des cartes perforées. L’exemple le plus frappant sur cette période est sûrement le succès du norvégien Fredrik Rosing Bull, fondateur de la société du même nom, toujours en activité aujourd’hui. Ses équipements mécanographiques envahirent la Suisse dès les années 30 avant de rencontrer le même succès en France.

Le début de l’ère de l’informatique moderne telle que nous la connaissons aujourd’hui est la conséquence de l’invention du transistor en 1947, une invention qui offrait de meilleures performances que les lampes radio utilisées alors. Évidemment, plusieurs inventions virent successivement le jour : circuit intégré, relais, processeurs et micro processeurs, etc. Elles permirent d’imaginer et de fabriquer des machines de calcul de plus en plus fiables, petites, complexes et surtout performantes.

Publié le 05 février 2014

A lire ailleurs

1 commentaire

Informatique (par Salem, le 16/09/2017)

J'aime l'informatique. Parce que cela donne aux gens une garantie d'embauche. Tant que le monde évolue, la technologie évolue, et il faut savoir l'informatique. Ça t’aide à bien utiliser ton téléphone, ordinateur, etc. Donc, il faut connaître l'informatique.

Vous aussi, laissez votre avis !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement LES CAHIERS DU CINÉMA
Abonnement COSINUS
Abonnement LIRE
Abonnement ARKEO JUNIOR
Abonnement PREMIERE