Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Attaché de presse

En quoi cela consiste ?

L’attaché de presse (appelé aussi conseiller ou responsable en relations presse) travaille pour le compte d'un artiste, une personnalité publique, un produit, un événement ou une société dont il est chargé d'assurer la promotion auprès des médias.

Son but est de convaincre les journalistes de s’intéresser à la personne, à l’événement ou au produit et d'en parler positivement dans leur média. Pour ce faire, ce professionnel de la communication doit avant tout maîtriser le sujet qu'il souhaite promouvoir afin d'être en mesure de répondre à toutes les questions des journalistes.

Il prépare les communiqués et dossiers de presse qu'il envoie à des journalistes qu'il aura pris le soin de cibler, organise des conférences et des voyages de presse, etc. Par la suite, il évalue l'impact de son action en recensant toutes les parutions dans les médias en relation avec son client.


Diplômes requis

Pour exercer ce métier, un master pro en information-communication est nécessaire, ou encore un diplôme d'une école spécialisée telle que l'EFAP (École Française des Attachés des Presse) ou l'Iscom (Institut supérieur de communication).


Domaines ou qualités à travailler

Un bon attaché de presse doit savoir aussi bien écrire que parler le français (ou toute autre langue utilisée dans l'exercice de son métier). Il doit bien sûr avoir le sens du relationnel et un bon pouvoir de persuasion. De bonnes capacités d'organisation sont également requises pour gérer les différentes manifestations nécessaires pour une promotion efficace.

Rencontre avec...

Nathalie Duran, attachée de presse indépendante

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
J’ai travaillé pendant 10 ans en entreprise dans un service marketing et communication. Cette expérience m’a permis d’aborder différents métiers parmi les nombreux que couvre le secteur de la communication, dont celui d’attaché de presse. Je l’ai découvert de plus près lorsque j’ai fait appel à une agence externe spécialisée dans les relations presse. C’est un domaine qui me correspondait parfaitement mais auquel je ne pouvais, à l’époque, me consacrer entièrement.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
J’ai un parcours atypique. Après une licence en communication et science du langage, j’ai bifurqué vers des études de graphisme publicitaire. Je suis entrée en tant que graphiste dans la filiale européenne d’un groupe américain spécialisé dans les produits de traitement de l’eau pour les piscines. Je travaillais pour le marché européen et créais packaging, catalogues, campagnes publicitaires, sites internet etc. L’équipe de direction du groupe a changé 3 ans après mon arrivée et m’a permis d’évoluer vers un poste davantage tourné vers le marketing. J’ai ajouté de nombreuses cordes à mon arc et, 7 ans plus tard, je me suis sentie prête pour une nouvelle aventure !

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
Les rencontres, les échanges, la diversité des sujets et le fait que chaque nouvelle mission est un nouveau challenge. J’aime pouvoir accompagner des créateurs d’entreprises dans leur projet et parallèlement travailler avec des groupes de plus de 500 salariés. Faire le lien entre le monde de l’entreprise et celui des médias. Toutes les rencontres sont enrichissantes.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Ne jamais « débrancher » car une demande journalistique présente souvent un caractère d’urgence. Un bon attaché de presse doit être très réactif et être en mesure de transmettre rapidement des données, des photos etc., quelque soit l’heure, le jour, votre emploi du temps. Les nouvelles technologies sont de fabuleux outils pour ça si vous possédez les bonnes informations, car convaincre certains clients d’être aussi réactif que vous n’est pas toujours évident.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
La profession est en pleine mutation. Nous nous adressons aujourd’hui à un public bien plus large que celui des médias traditionnels. Avec le web, les réseaux sociaux, tout le monde peut prendre la parole, ce qui ne signifie pas que toutes les informations sont justes. Le terme « d’attaché de presse » sera lui aussi probablement amené à évoluer.

Son site internet : http://nd.presse.free.fr

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES