Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Céramiste

En quoi cela consiste ?

Le céramiste, aussi appelé potier, fabrique dans son atelier toutes sortes d'objets à base de terre cuite : vaisselle, pots, carrelages décoratifs, etc. Il prépare lui-même la terre qu'il va modeler : il la lave puis la pétrit pour la rendre homogène et retirer impuretés et bulles d'air. Ensuite, lorsque la terre est prête, il la façonne avec les mains ou à l'aide d'outils (spatules, racloirs, stylets, tour, moules). Enfin, une fois les pièces façonnées, elles sont séchées et cuites à haute température dans un four électrique, à gaz ou à bois. Après cuisson, les objets sont alors décorés à la main ou suivants des techniques permettant une production en grande quantité (décalcomanie, sérigraphie).


Diplômes requis

Les CAP tournage en céramique et décoration en céramique permettent d'acquérir les techniques de base.
Le BMA (Brevet des Métiers d'Art) céramique et le BT (brevet de technicien) dessinateur en arts appliqués option céramique permettent en plus d’acquérir les techniques de décor.
Après le l'obtention de l'un de ces diplômes, il est possible de préparer le DMA (Diplôme des Métiers d'Art) arts textiles et céramiques option céramique artisanale.
Au niveau supérieur, il est possible d'obtenir un BTS concepteur en art et industrie céramique.


Domaines ou qualités à travailler

Le dessin, l'histoire et l'art sont des matières à privilégier. Une bonne connaissance de l'histoire de l'art peut aussi s'avérer utile au céramiste lors de la création des modèles et des motifs de décoration.
Le modelage de la terre et la décoration des objets requièrent une grande habileté manuelle, de la précision, et une forte créativité de la part du céramiste. Il doit également faire preuve de patience car la réalisation d'une seule pièce peut nécessiter une dizaine d'heures de travail.

Rencontre avec...

Vincent Buffile, artisan céramiste à Aix-en-Provence

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
Mes parents étaient déjà céramistes, j'ai donc grandi dans l'atelier. La succession s’est imposée d'elle-même.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Élevé dans ce milieu artistique (amis artistes des parents, tante sculpteur etc. ), j'ai effectué un passage à l’École des Beaux Arts, puis je me suis perfectionné auprès de mes parents et des céramistes de leur connaissance.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
Ce métier me permet la création et la réalisation d’objets. Du dessin initial à la fabrication, je suis acteur de toutes les étapes, c’est très équilibrant.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Les points difficiles sont la gestion et toutes les tâches liées au fonctionnement de l'atelier. De plus, les revenus ne sont pas toujours à la hauteur du travail fourni.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Les possibilités d’emploi dans le secteur ne me sont pas connues, étant artisan dans un petit atelier. Mais je pense que toute personne passionnée et volontaire, douée de sens artistique, peut réussir à en vivre de façon heureuse.

Son site internet : www.buffile-ceramiste.com

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement L'ETUDIANT
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE